eurostar alpes

Effet d’annonce pour le « retour » d’Eurostar dans les Alpes

Eurostar annonce son retour cet hiver dans les Alpes même si l’offre est réduite et que des trains circulaient toujours ces dernières années. La fusion entre Thalys et Eurostar brouille les pistes. En pratique, les Britanniques en mal de ski quitteront leur Eurostar à Lille pour terminer leur trajet en Thalys.

Des trains circulaient ces dernières saisons, affrétés par des voyagistes sous le nom Travelski Express. Mais la ligne régulière entre Londres et les Alpes avait officiellement disparu en 2020. Eurostar avait décidé de mettre fin aux liaisons hivernales entre le Royaume-Uni et la Savoie, malgré les suppliques des élus locaux et des défenseurs d’un voyage durable. Les voyageurs britanniques conquis par le train s’étaient bien souvent reportés sur l’avion…

Eurostar dans les Alpes : un vrai faux retour

Eurostar a donc annoncé le 29 août dernier son retour dans les Alpes. « Nous sommes fiers d’offrir à nos clients une option de voyage durable » explique-t-on chez Eurostar, passant sous silence la volonté de supprimer la ligne quelques années plus tôt. Et la disparition des Travelski Express des dernières saisons.

La ligne est toujours la même, elle s’arrêtera à Chambéry, Albertville, Moutiers, Aime-La Plagne et Bourg Saint Maurice. Ce nouveau « Eurostar Snow » débutera sa course vers les Alpes le 16 décembre prochain. Départ de Londres le samedi matin à 9:01, arrivée à Bourg St Maurice à 18:20. Retour le dimanche. Un trajet avec un changement prévu en gare de Lille Europe et une connexion au Thalys venu d’Amsterdam. Il serait question de 8 trajets cet hiver, contre 17 quelques années en arrière.

L’avion toujours privilégié par les Britanniques

Un effet d’annonce donc ? En partie car il est possible tout l’année de voyager en Eurostar entre Londres et Lille. Puis de changer de train et de continuer son voyage sur le réseau SNCF. Des TGV relient plusieurs fois par jour Lille à Lyon d’où les correspondances vers les stations des Alpes sont nombreuses. La seule différence sera l’absence de correspondance entre Lille et la destination finale, sur un trajet unique par semaine. Et ce, quelques week-ends dans l’hiver.

Pendant ce temps, l’avion reste une valeur sûre pour rejoindre les stations de ski des Alpes depuis le Royaume-Uni. La seule compagnie easyjet propose 23 vols les samedis entre Londres et Genève, ou encore 7 pour Lyon. Quant au petit aéroport de Chambéry, il accueille chaque hiver plus de 200.000 voyageurs, la plupart en provenance du Royaume-Uni.

Illustration © Pixabay

4.5/5 - (6 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.