génépi des alpes

Qui a-t-il dans mon Génépi des Alpes ? Réponse au Journal Officiel !

Pour disposer de l’appellation Génépi des Alpes, la dite boisson doit répondre à un cahier des charges précis. Ce dernier, publié au Journal Officiel en décembre 2014, détermine toutes les caractéristiques de cette eau de vie. Des pages de réglementation à respecter pour bénéficier de l’indication géographique « Génépi des Alpes ». Résumé !

  • Couleur. Le Génépi est généralement incolore mais une teinte allant « du jaune pâle au vert clair » est acceptée.
  • Alcool. Son titre alcoométrique volumique est supérieur ou égal à 30%. L’alcool utilisé doit être de « l’alcool éthylique d’origine agricole ».
  • Géographie. La cueillette ou la culture, « l’élaboration de la liqueur et son conditionnement » doivent être réalisés dans les départements alpins français (73, 74, 05, 38, 04, 06), dans le Piémont ou le Val d’Aoste (côté italien). Dans ces régions, la cueillette ou la culture doivent avoir lieu au-dessus de 1.500 mètres d’altitude. L’élaboration et le conditionnement peuvent avoir lieu dans la vallée !
  • Plantes. Si l’ingrédient principal (outre l’alcool) est bien le génépi (principalement noir ou blanc), il est possible d’ajouter d’autres plantes pour parfumer ou colorer. Et le Journal officiel de lister ces espèces : « l’Angélique, l’Armoise, le Basilic, le Calamus, la Cannelle, le Clou de girofle, le Genièvre, l’Hysope, la Lavande, le Mélilot, la Menthe, la Mélisse, le Millepertuis, l’Origan, l’Ortie blanche, le Pin sylvestre, le Romarin, la Sarriette, la Sauge, le Serpolet, le Sureau, le Thym, la Verveine et la Vulnéraire ». Le produit fini doit contenir un minimum de Génépi. A minima « 2 grammes de brins fleuris secs par litre de produit fini ».
  • Additifs. On peut ajouter un peu de sucre dans la recette mais « aucun colorant artificiel ni aucun arôme ».
  • Conditionnement. Uniquement en bouteille en verre.

Lire aussi : Comment fabriquer son propre Génépi ?

Illustration © Colin Barker

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *