143.000 skieurs blessés l’hiver dernier, les conseils de prévention pour cet hiver !

Chaque année, l’association Médecins de Montagne partage son étude sur l’accidentologie des sports d’hiver. En 2019, quelques 143.112 skieurs ont ainsi été blessés dans la pratique de leur sport de glisse favori. 76% d’entre eux pratiquaient le ski alpin, 23% le snowboard. L’hiver dernier, on comptait quelques 2,68 blessés pour 1.000 journées de ski. Si ce taux est en légère augmentation sur les dernières années, il tourne entre 2,3 et 2,8 depuis près de 30 ans. Les médecins pointent du doigt un risque accru pour les débutants. Ces derniers sont « deux fois plus exposés aux accidents ».

Ski alpin : attention à vos fixations !

Sur tous les diagnostics de blessures de l’hiver dernier chez les skieurs alpins, 41% souffraient d’une lésion au genou (bien souvent une entorse). Un tiers de ces entorses serait influencées par le réglage des fixations. Les médecins encouragent donc à la vigilance s’agissant des réglages de fixations. Ces derniers doivent respecter les normes en vigueur. Si vous louez votre matériel en station, les professionnels de la location devraient très bien faire ce travail. Si vous avez votre propre matériel, les médecins recommandent l’utilisation d’applications pour vous aider à un bon réglage : « grâce à l’application ISO-SKI ». Ils expliquent également que les femmes adultes sont plus sujettes aux lésions du genou. Chez elles, « l’entorse du genou représente près de la moitié des diagnostics ».

Snowboard : gare à vos poignets !

27% des diagnostics de snowboarders font état de fractures du poignet. Pourtant en 2017, seuls 7% des pratiquants portaient des protections aux poignets. Sachant que « des protections adaptées diminuent le risque de fracture », mieux vaut se protéger les poignets. A plus forte raison si vous êtes un adolescent. Chez les 10-16 ans, « la fracture du poignet atteint la moitié des diagnostics ».

Enfin, les spécialistes de la médecine de montagne constatent que le port du casque recule chez les adolescents. La saison dernière, 84% d’entre eux skiaient casqués. Le casque protège la tête en cas de choc. Le casque n’a pas des pouvoirs magiques mais il limite bien souvent la casse. Alors, skiez casqués !

Illustration Skieurs blessés © DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here