ski en chine

Le tourisme des sports d’hiver affiche une forme insolente en Chine !

Alors que les stations de ski européennes sont encore en partie fermées et que le début de saison est bien souvent catastrophique, il est un marché qui n’a pas ce problème : la Chine.

Très affectée par le coronavirus l’hiver dernier, l’industrie des sports d’hiver a repris du poil de la bête en Chine. A l’image de l’économie toute entière. Après une forte baisse de la fréquentation et du revenu généré la saison dernière, les autorités chinoises tablent sur une augmentation significative pour cette saison. L’hiver dernier avait occasionné une perte de revenus de quelques 240 milliards de yuans (environ 30 milliards d’Euros). La Chine avait été paralysée par les débuts de la pandémie bien avant le reste du monde. En mars, quand les stations européennes fermaient leurs portes, les installations chinoises reprenaient vie.

Le ski en Chine : 49 milliards d’Euros de retombées économiques

Cette saison, cette crise ne devrait être qu’un lointain souvenir. Le tourisme de sports d’hiver devrait générer quelques 390 milliards de yuans de retombées économiques (environ 49 milliards d’Euros). Un chiffre à comparer aux quelques 10 milliards d’Euros de retombées économiques du ski en Autriche, premier pays du ski en Europe.

Lire aussi : La Chine fait du ski, 57 nouvelles “stations” en 1 an !

Un analyste de la China Tourist Academy (CTA) souligne qu’avec une planète toujours bloquée par les restrictions sanitaires, les Chinois devraient massivement se reporter sur le tourisme domestique. Avec quelques 1.4 milliard d’habitants, les chiffres sont vite démesurés en Chine. D’autant que le secteur touristique dans son ensemble contribue à près de 10% du PIB chinois. En décembre dernier, ce même organisme chinois (CTA) soulignait la forte croissance du tourisme domestique chinois. Il devrait suffire à relancer toute l’industrie touristique du pays.

En savoir plus. Attention, ce que nous trouvons sous la bannière « tourisme de sports d’hiver » n’est pas tout à fait comparable en Chine et en Europe. La pratique du ski étant bien plus développée chez nous. Une bonne partie des touristes « glace et neige » (comme on peut les nommer en Chine) ne skie pas. Les « stations » sont là-bas plus proches du parc à thème « neige », situées en périphérie des grandes villes. Quand on trouve plutôt des villages pittoresques ou des stations skis aux pieds au cœur des massif européens.

Illustrations © 罗布泊 CC BY-SA 3.0

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *