Dormez avec les loups au cœur des Hautes-Pyrénées !

Si le loup – à l’état sauvage – n’est pas officiellement établi dans les Hautes-Pyrénées, c’est dans ce département montagneux qu’on peut en approcher facilement. A proximité d’Argelès-Gazost, au Sud de Lourdes, le Parc Animalier des Pyrénées en héberge deux espèces. On y trouve des loups gris – les mêmes qui vivent en liberté ailleurs en France – mais aussi des loups noirs du Canada. Nouveaux venus dans le Parc pyrénéen, ces prédateurs vivent habituellement dans le grand nord canadien et en Alaska. A l’image d’autres zoos français, le Parc Animalier des Pyrénées a aménagé des hébergements au plus près des animaux. Ces chalets permettent aux chanceux de découvrir les animaux dans un cadre privilégié, loin de l’affluence des visiteurs.

Lire aussi : Première édition du Routard du Parc National des Pyrénées

Trois cabanes pour passer la nuit

Une « cabane du trappeur » faites en bois de mélèze permet d’approcher les loups gris. La terrasse de la cabane offre un point de vue direct sur l’enclos. Derrière la vitre, la meute évolue (presque) sans prêter attention aux observateurs.

Cette année, un second lodge a été construit à proximité de l’espace des loups noirs. Même principe, avec en bonus une vue sur l’enclos des chiens de prairie. Un dernier logement de ce type permet d’approcher les ours bruns. Un accès aux animaux qui a un prix. Pour l’entrée du Parc pour les deux jours, le diner, la nuit et le petit-déjeuner, comptez 630 € pour une famille de 2 adultes et 2 enfants.

Dans le Parc Animalier des Pyrénées, vous ne trouverez pas d’éléphants, de girafes et autres animaux inadaptés au climat du massif franco-espagnol. Au contraire, la plupart des espèces présentées viennent de régions de montagne : lynx, ours, bouquetins, gypaètes, loups, mouflons…

Illustration ©  DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here