chien flambeau

Flambeau, le premier chien d’avalanche est savoyard !

Qui était Flambeau, ce chien facteur et sauveteur ?

Au détour d’un passage par la Haute-Maurienne (Savoie), vous êtes peut-être passé devant un drôle de monument, dans les rues du petit village de Lanslebourg. Sur une grosse pierre érigée, une plaque ronde honore la mémoire… d’un chien ! La plaque ne dit pas grand-chose. « Passant, je suis autre chose qu’un monument, peut-être plus qu’un symbole, je suis un exemple ». Derrière cette stèle se cache l’histoire de Flambeau. Un chien qui parcourait la vallée dans la première moitié du XXème siècle.

Un animal dressé par le facteur du coin et qui, pendant plusieurs années, apporta leur courrier aux soldats qui surveillaient la frontière. Même en plein hiver, Flambeau menait à bien sa mission. Quand le télégraphe remplaça le chien facteur, l’animal continua de visiter les soldats. Notamment au Fortin de Sollières sur la crète du Mont Froid. Adopté par les militaires, il leur rendit de fiers services lors d’avalanches. Il se murmure que Flambeau serait le premier chien d’avalanche décoré pour ses exploits. Flambeau est mort en 1938 à l’âge de 10 ans. Sa mémoire est honorée encore aujourd’hui par les Chasseurs Alpins.

En illustration de cet article : Flambeau, le chien facteur de Mélanie Desplanches © Editions Boule de Neige.

Notez cet article

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *