montagne altitude default

Le tourisme autrichien perd 1,8 milliard d’euros en fermant ses stations de ski

La fermeture prématurée des stations de ski d’Autriche n’est pas sans conséquence. Le tourisme dans le pays est en grande partie orienté vers la montagne. Et la saison de ski dure jusqu’au mois de mai dans de nombreuses stations. Avec près d’un mois et demi de fermeture anticipée, la facture du coronavirus est d’ores et déjà salée.

Presque 2 milliards d’Euros de perdus…

Alors que la saison promettait d’être excellente, son arrêt anticipé aurait occasionné la perte de quelques 7 millions de nuitées dans les stations autrichiennes. Une étude de la Chambre de Commerce Autrichienne aurait récemment chiffré la perte occasionnée à près de 1,8 milliard d’Euros comme rapporté par SnowCamps Europe. Certaines estimations vont bien au-delà. Et il est encore tôt pour avoir une vue complète des conséquences.

Jusqu’à cette saison, le marché du ski en Europe avait pourtant bien rebondi. Comme l’indiquait l’étude annuelle publiée il y a quelques jours par l’expert Laurent Vanat .

Incertitudes pour cet été…

Du côté des opérateurs de station, la question est désormais de savoir si l’ouverture sera possible cet été. Dans son dernier magazine, Domaines Skiables de France aborde le sujet. « Il est difficile de savoir quelles activités auront le droit de rouvrir pour les mois de juillet-août et il faudra les imaginer avec des mesures barrière (en outre, tant que l’offre de restauration sera absente, la saison aura de la peine à commencer) » peut-on lire dans le Numéro 54.


Illustration © DR

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *