bilan ski 2020

Une saison de ski marquée par l’impact de la pandémie mais pas que…

Les chiffres provisoires de la fin de saison de ski sont clairement orientés à la baisse. Publiés par Domaines Skiables de France, ils mettent en lumière deux phénomènes superposés. A la fois la problématique de manque de neige mais également la fin prématurée de la saison liée à la pandémie de covid-19. Aucun massif n’est épargné même si les zones de moyenne montagne sont plutôt touchées par le manque de neige et les autres par la saison raccourcie. Au niveau national, la fréquentation des stations est en recul de -16% par rapport à l’hiver 2018-2019. Au 14 mars, cette évolution était de -2%. La tendance nationale est donc bien tirée vers le bas par la fermeture des stations mi-mars et le début du confinement.

Avant le confinement, une saison catastrophe pour la moyenne montagne

Jura, Massif Central et Vosges. Les trois massifs ont souffert du manque de neige. Les chiffres sont éloquents. De nombreuses stations ont eu beaucoup de difficultés à ouvrir leurs portes, faute de flocons. Résultat, la fréquentation est en forte baisse, jusqu’à -55% dans les Vosges mi-mars. Si la météo n’a pas toujours été au beau fixe, les stations des Alpes et des Pyrénées avaient réalisé une saison tout à fait honorable avant l’arrivée du covid-19. Au 14 mars, les Alpes affichaient +1% de fréquentation, les Pyrénées -1%.

Saison ski 2019 2020 france

Les très grandes stations les plus affectées par la pandémie

Alors que l’évolution nationale est de -16%, celle des très grandes stations atteint les -20%. Ce sont ces domaines skiables qui ferment généralement en dernier. La fermeture anticipée a ainsi réduit beaucoup plus sensiblement la saison prévue. Par opposition notamment aux stations plus petites, qui pour certaines ferment fin mars. Entre 15 jours et 1,5 mois de pertes d’activité, la différence est de taille.

Ces chiffres seront affinés dans les mois à venir, ils sont issus d’un panel représentatif et non de données exhaustives. La tendance issue de cette méthode n’est généralement pas démentie par les résultats affinés.

Lire aussi : La saison de ski en Amérique du Sud pourrait bien être compromise

Savoie et Haute Savoie perdent 800 millions d’Euros de retombées économiques

Il y a quelques jours, Savoie Mont Blanc Tourisme avait également livré une fournée de chiffres pour les Pays de Savoie. Il était question d’évaluer l’impact du covid-19 sur cette fin de saison. Quelques 150 millions d’Euros de chiffre d’affaire auraient ainsi été perdus côté remontées mécaniques. Et environ -25% de nuitées pour l’ensemble de la saison d’hiver, soit près de 10 millions de nuitées en moins. Tout compter, ce sont quelques 800 millions d’Euros de retombées économiques qui auraient ainsi disparu !

Lire aussi : Les Etats-Unis consolident leur position de leader mondial du tourisme de ski

Illustration © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *