hôtels népal

Les hôtels fermés jusqu’en novembre au Népal, la saison d’automne en danger !

La situation sanitaire du Népal reste complexe après plusieurs semaines de confinement. Si les autorités ne comptabilisent que 82 cas et aucun décès, le pays souffre pourtant de la pandémie. Son économie est à l’arrêt et le tourisme, l’un de ses moteurs, pourrait mettre longtemps à redémarrer. La haute saison du printemps est d’ores et déjà perdue mais les inquiétudes se portent désormais sur l’automne à venir.

Les hôtels du pays fermés pour 6 mois

Pour réduire leurs pertes, les hôtels du pays préfèrent fermer leurs portes. L’Association des Hôtels du Népal a décidé de fermer tous les établissements touristiques jusqu’à mi-novembre. Quelques 1.300 hôtels affiliés à cette association ont fermé leurs portes. L’Himalayan Times précise que ce parc d’hébergements représente une capacité de quelques 41.000 lits (en anglais). La situation des employés est encore incertaine, l’état pourrait prendre un minimum de salaire à sa charge de peur de voir des dizaines de milliers de travailleurs se retrouver sans ressources.

Lire aussi : Pas de nettoyage de l’Everest pendant la pandémie de covid-19

Tourisme au Népal : 1 million d’emplois en danger

Un des principaux syndicats du secteur évoque qu’aux 300.000 travailleurs directement touchés par ces fermetures, s’ajoutent quelques 700.000 autres. Employés dans des restaurants et hôtels toujours ouverts, ils pourraient également à tout moment se retrouver sans emploi. « Nous sommes surpris que les hôtels aient abandonné en seulement un mois et demi, et ils veulent que les travailleurs meurent sans aucun revenu. » indique Madhav Pandey, Président de ce syndicat, dans les colonnes du Kathmandupost (en anglais).

Une saison d’automne compromise ?

Ces fermetures massives d’hôtels jusqu’à mi-novembre ainsi que les tensions sur la reprise du trafic aérien international pourraient compromettre la saison d’Automne. L’Association Népalaise d’Alpinisme explique que près de 3.500 agences de voyage et 2.600 agences de trekking ont cessé de travailler dans les dernières semaines. Avec près d’un million d’emplois, le secteur du tourisme représente près de 8% du PIB du Népal. Un secteur en plein développement qui rêvait d’atteindre les deux millions de visiteurs en 2020. Un objectif ambitieux d’ores et déjà impossible à atteindre.

Lire aussi : La région du Mustang est désormais coupée du monde !

Illustration Hôtels Népal © Gerd Eichmann – CC BY-SA 4.0

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Une réflexion sur « Les hôtels fermés jusqu’en novembre au Népal, la saison d’automne en danger ! »

  1. Cette information relève de la spéculation, puisque nul ne sait si les mouvements migratoires seront possibles dans les mois à venir.
    Il va de soi que les hôtels resteront fermés si les touristes ne peuvent pas venir. Mais il va de soi qu’ils ouvriront leurs portes immédiatement si les touristes reviennent.
    Notons également que ceci n’est pas une directive de l’Etat mais une décision collégiale de plusieurs hôteliers qui souhaitent fermer pour justifier le licenciement de leurs employés !
    Ce groupe représente une infime partie de la masse hôtelière du pays.
    Que les touristes soient rassurés, le jour où les touristes internationaux pourront remettre les pieds au Népal, ces hôtels rouvriront leurs portes, et même avant novembre si cela était possible !
    La question à se poser est bien sûr quand est-ce que l’on peut espérer voir l’espace aérien mondial rouvrir et quelles conditions migratoires seront appliquées cet automne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *