télésiège vide

Il n’y en aura pas pour tout le monde : les forfaits de ski vendus en quelques heures !

Le skieur européen est dubitatif face aux stations, majoritairement nord ou sud-américaines, qui limitent la capacité d’accueil de leurs domaines skiables à des fins de sécurité sanitaire. Après les annonces du groupe Vail Resorts de limiter le nombre de skieurs par jour dans sa trentaine de stations de ski, d’autres exemples se succèdent. Les forfaits vendus en quelques heures, des ventes suspendues… les skieurs sont nombreux à vouloir obtenir leur précieux sésame.

Une station cesse de vendre ses forfaits saison

La station Sugar Bowl, en Californie, a annoncé qu’elle suspendait la vente de forfaits saison. Après avoir annoncé que les forfaits journées seraient vendus en nombre limité l’hiver prochain, la station a pris une décision sur les forfaits saison. Pour « les forfaits saison, la situation est plus complexe. Nous avons deux options: 1) limiter le nombre de pass vendus et / ou 2) exiger des réservations quotidiennes des détenteurs de pass avec une limite sur le nombre de détenteurs de pass pouvant visiter la station chaque jour » (lien en anglais). Le choix de Sugar Bowl s’est porté sur la première solution. Fixer une limite au nombre de forfaits saisons vendus. Limite qui semble déjà atteinte à plus de 2 mois de l’ouverture des pistes.

Des forfaits nominatifs pour rechercher les cas contacts

Jackson Hole, dans le Wyoming, a fait les mêmes choix. Permettre aux détenteurs de forfaits saison de venir librement dans la station. De fait, ces forfaits ne sont plus en vente actuellement. La station ouvrira la vente de ses forfaits journées début octobre, dans la limite d’un nombre qu’il reste à déterminer. Entre temps, les équipes de la station essaient d’avoir de la visibilité sur les périodes pendant lesquelles les détenteurs de forfaits saison souhaitent venir en station… pour ajuster les volumes possibles de forfaits journées. Ces derniers seront exceptionnellement nominatifs, de façon à faciliter la recherche de cas contacts si nécessaire.

chapelco covid
Prise de température et signalétique Covid-19 dans une station d’Argentine – Credits FB Chapelco

L’hémisphère sud expérimente déjà des limites

A Corralco, Chili, les réservations sont obligatoires. Seules « les personnes qui disposent d’un QR code peuvent entrer dans la station, après réservation sur notre site web » explique Jimmy Ackerson, directeur de la station (lien en espagnol). C’est une petite station, à la fréquentation modérée, pourtant les limites sont atteintes rapidement. Et ce, dans un contexte de confinement et de fermeture des frontières où seuls les locaux peuvent venir skier facilement. Pour le week-end dernier « déjà à 11 heures du matin vendredi, nous étions complets pour les 2 jours ». Dans cette station, si les cours de ski ont été maintenus, c’est uniquement en individuel. Pas de cours en groupe.

Illustrations © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *