Ventron

Le ski alpin pourra-t-il survivre au Ventron dans les Vosges ?

Porteur d’un projet d’hôtel spa 4 saisons, l’opérateur du domaine skiable de Ventron, dans les Vosges, prévoyait de faire une croix sur le ski alpin. Mais malgré les problèmes d’enneigement, les collectivités locales n’ont pas dit leur dernier mot.

Entre 830 et 1.110 mètres d’altitude, le domaine skiable de Ventron souffre d’un manque de neige chronique. A l’image d’autres stations des Vosges et plus largement des massifs de moyenne altitude. A ce titre, l’hiver dernier a été un exemple catastrophique. Les Vosges ont ainsi souffert d’une baisse de fréquentation de l’ordre de -55%, sans compter un impact du covid en fin de saison (Chiffres Domaines Skiables de France). Et si la neige tombe parfois, elle peine à permettre aux domaines skiables d’atteindre leur seuil de rentabilité.

La fermeture du domaine de Ventron

Du côté de Ventron, l’opérateur avait jeté l’éponge. La fermeture du petit domaine de ski alpin semblait incontournable et définitive. Une pétition avait alors été lancée par des habitants et défendeurs du ski dans la région, détaillant toutes les conséquences – notamment sur l’économie locale – d’une telle fermeture. Près de 2.600 signataires s’étaient alors manifesté.

Un projet touristique alternatif

Thibaut Leduc, descendant d’une famille de skieuses mythiques des Vosges, gérait le domaine skiable via une Délégation de Service Public (DSP) courant jusqu’en 2031. En se désengageant du ski alpin, il comptait cependant investir dans la région. Notamment sur un complexe hôtelier 4 étoiles pouvant fonctionner à l’année. Des créations d’emploi étaient promises mais il s’agissait d’abandonner définitivement le ski.

Un protocole permettant la reprise du ski alpin

La municipalité n’avait pas dit son dernier mot. Nouveau rebondissement, sous l’égide de la Préfecture des Vosges, la signature mi-novembre d’un protocole entre la commune et différents partenaires. Selon ce texte, les parties s’engagent à la transformation active de Ventron. Le protocole évoque la possibilité de faire renaitre l’activité de ski alpin. La formulation est cependant prudente. Elle évoque le lancement rapide d’une « étude afin de définir une nouvelle DSP qui garantira le ski alpin communal à Ventron ». Une étude va donc être lancée.

En attendant, neige ou pas, il n’y aura pas de ski alpin cet hiver à Ventron.

Illustrations © O.T Ventron

4.6/5 - (8 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.