domaines skiables

Vers la disparition annoncée des médecins de montagne ?

C’est l’Association Médecins de Montagne qui a tiré la sonnette d’alarme. L’impact actuel des mesures sanitaires liées au coronavirus pourrait mettre en péril leur activité à l’année.

Car faute de visiteurs dans les stations de ski, les cabinets médicaux de montagne sont désespérément vides. Et faute de patients pendant la haute-saison touristique, c’est la pérennité de ces structures à l’année qui est en question. L’« annonce de la poursuite de la fermeture des remontées mécaniques des stations de ski met en péril la survie de nombre de cabinets médicaux des stations de montagne et des autres professions de santé avec qui ils travaillent » explique Suzanne Mirtain, médecin à Val Cenis, et Présidente de l’Association.

Les médecins de montagne : maillon indispensable de l’économie de montagne

Dans un communiqué, l’association rappelle que les médecins de montagne gèrent près de 95% des victimes de traumatismes au pied des pistes de ski. Leur « présence est aussi un préalable à l’ouverture des stations ». Au-delà de l’écosystème touristique, ces structures « prennent en charge les habitants de leurs communes mais souvent aussi ceux des vallées » tout au long de l’année.

Faute d’être intégrés dans un dispositif d’aides spécifiques, comme les restaurateurs par exemple, les médecins prennent de plein fouet les conséquences financières de leur baisse d’activité. « Sans mesures urgentes, de nombreux cabinets vont devoir fermer ne pouvant plus assumer le fonctionnement de leur entreprise ».       

 Illustrations © DR

4.4/5 - (12 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.