train à crémaillère

Un train à crémaillère pour desservir des stations de ski américaines ?

Les américains pourraient construire un train à crémaillère pour desservir deux stations de ski. Aujourd’hui elles sont sources d’embouteillages monstres à la sortie de Salt Lake City.

Dans le pays de la voiture, un projet gagne du terrain au cœur des montagnes rocheuses. Pour désengorger le canyon de Cottonwood qui mène à Snowbird et Alta, deux grandes stations américaines, les idées ne manquent pas. Celle de la plus longue télécabine du monde avait un temps été évoqué. Quelques 13 kilomètres de remontée mécanique pour quelques 350 millions d’Euros. Chaque hiver, des embouteillages monstres bloquent les visiteurs des heures durant. La petite route qui mène aux stations n’étant clairement pas adaptée à la quantité de trafic.

Une nouvelle idée est actuellement à l’étude. Celle d’un train à crémaillère qui pourrait remplacer la voiture et amener les skieurs au pied des pistes. Une ligne qui pourrait être reliée au réseau régional pour la modique somme de… 1 milliard de dollars, soit quelques 820.000 Euros. 14 kilomètres de chemin de fer capables d’emmener quelques 3.000 voyageur par heure jusqu’aux stations. Un projet qui pourrait avoir un intérêt sur la qualité de l’air, en réduisant drastiquement la circulation automobile dans cette région montagneuse.

Lire aussi : Top 5 des trains de montagne les plus impressionnants !

Un train à crémaillère qui ne plait pas à tout le monde

Une association baptisée « Sauvons nos canyons » n’est pas très enthousiaste à l’idée de ce projet. Car avec 3.000 voyageurs par heure, la capacité d’accueil des stations serait atteinte en un rien de temps. Ouvrant la voie à une exploitation plus grande encore de la région : de nouvelles infrastructures, de nouvelles constructions. Quelles « conséquences sur le développement des canyons avec ces solutions de transport à forte capacité ? C’est notre principale considération, le nombre de personnes et l’ampleur du développement dont ces personnes auront besoin » questionne Car Fisher, responsable de l’association au Salt Lake Tribune (lien en anglais).

Rien n’est encore décidé. Les Etats-Unis ne comptent que peu de lignes à crémaillères. C’est la Suisse la grande championne avec quelques 28 lignes en service en 2021. En France, les trains du Montenvers, le Tramway du Mont-Blanc, le chemin de fer de la Rhune, le Panoramique des Dômes ou la ligne C du métro lyonnais sont les rares trains à crémaillère qui subsistent aujourd’hui.

Illustrations Train à crémaillère en Suisse (Wengen) © DR

  

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *