ski pas cher

Vacances au ski : faire des économies en période d’inflation !

Tous les prix augmentent mais vous souhaitez malgré tout maintenir vos vacances au ski. Voici quelques bons plans pour du ski pas cher, et une facture pas trop salée !

Ne partez pas pendant les vacances

Difficile d’appliquer ce conseil quand on a des enfants scolarisés. Mais dans bien des cas, il est possible de partir pendant les périodes creuses, d’éviter la haute saison, notamment les vacances de février. Les tarifs des hébergements sont généralement plus bas. Et la foule sur les pistes et au pied des remontées mécaniques est nettement moins dense que pendant les vacances scolaires. Exemple cette année, les périodes du 4 janvier au 3 février et du 7 mars à la fin du mois de mars. Si vous voyagez en train, vous ferez également des économies sur le billet en choisissant de délaisser les périodes de vacances. Quelques désavantages évidemment… Si vous êtes friands d’animations, le programme de la station sera certainement moins rempli à cette période. Et si vous avez l’habitude de recourir à des services de type Club Enfants pour confier vos bambins du matin au soir, méfiez-vous, ces offres ne sont généralement pas proposées en dehors des vacances scolaires.

Lire aussi : le covoiturage, le bon plan pour aller skier pour pas cher ?

Si vous savez exactement ce que vous voulez, anticipez !

Si vous avez vos habitudes dans une station, que vous avez déjà votre hébergement de prédilection, un seul conseil : anticipez. De nombreux hébergeurs proposent des offres de « Early Booking ». Une réduction de 10% (voire plus) si vous réservez avant une certaine date. Autre bonne idée pour l’anticipation, celle des courses. Les Sherpa et autres Carrefour Montagne dépannent allègrement mais y faire toutes ses courses vous occasionnera à coup sûr une sacrée facture. Il est désormais possible de réserver des Drive dans tous les hypermarchés situés en vallée et nettement moins chers. En réservant le bon créneau, vous récupérez vos courses avant de monter en station. Les samedi de février, vous n’êtes pas les seuls à avoir cette idée, mieux vaut donc anticiper un peu pour être certain de disposer du bon créneau.

Un domaine skiable et un forfait adapté à votre niveau

Si vous débutez le ski, inutile de choisir une station avec un domaine skiable gigantesque et un forfait à plus de 60 Euros par jour. Les forfaits des plus petits domaines coûtent nettement moins chers, et même s’ils augmentent aussi, ils vous permettront de faire une économie substantielle. Quel que soit le domaine choisi, vous pouvez bien souvent bénéficier d’un forfait débutant. Il ne permet pas d’emprunter toutes les remontées mécaniques mais que quelques-unes. Par exemple à La Plagne, une journée de forfait Paradiski coûte 67 Euros. Le forfait débutant baptisé CoolSki ne coûte « que » 33 Euros. Renseignez-vous, certaines stations ne font pas trop la promotion de ces offres.

Autre bon plan sur les forfaits de ski, les gratuités pour les plus jeunes. Certaines stations offrent les forfaits jusqu’à 8 ans et dans certaines conditions jusqu’à 12 ans ! Enfin, de plus en plus de stations pratiquent des tarifs dynamiques. Les prix peuvent donc être plus bas à certaines périodes qu’à d’autres, notamment en fonction de la fréquentation. Des opportunités à saisir sur les sites de vente de forfaits en ligne.

Location de matériel de ski pas cher !

Pour faire des économies sur son matériel de location, il est possible de bénéficier d’offres intéressantes en réservant à l’avance votre matériel par internet. Plusieurs sites proposent du matériel avec des réductions intéressantes. On vous attirera avec -65% même si au final la réduction en haute saison sera généralement bien moindre. Si vous arrivez chez un loueur en station sans avoir réservé, vous paierez le plein tarif à coup sûr.  

Se loger un peu plus loin ?

Si vous voulez faire encore plus d’économies, vous pouvez faire le choix de vous loger un peu plus loin. Certains villages de montagne permettent de rejoindre facilement des domaines skiables et proposent des tarifs nettement plus attractifs. A Bourg Saint Maurice par exemple, un funiculaire permet de grimper jusqu’au domaine des Arcs mais les logements dans la vallée sont vraiment moins chers. En Maurienne, Orelle permet d’accéder au domaine de Val Thorens mais là aussi, les prix sont plus bas. Méfiez vous cependant des hébergements pas chers situés à 40 ou 50km de la station. Un aller-retour par jour vous reviendra vite assez cher en carburant (sans compter votre empreinte carbone).

Illustration (c) Pixabay

4.7/5 - (7 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.