neige électricité

On skie en Australie sur une neige un peu particulière…

La saison de ski est lancée dans l’hémisphère sud. Si certains pays attendent patiemment l’arrivée du froid et des flocons, on trouve en Australie une station qui a fait d’autres choix stratégiques.

En Amérique du Sud, la Niña semble dessiner une saison bien enneigée. Plusieurs stations ont ainsi pu ouvrir avec près d’un mois d’avance. Mais tout l’hémisphère sud n’est pas logé à la même enseigne. Afriski, la seule station du sud du continent africain a enfin pu ouvrir son petit domaine skiable à la faveur des premières chutes de neige de la saison. Si la neige a déjà fondu aux abords des pistes, les canons à neige ont permis de maintenir une petite couche skiable.

Un petit coup de pouce gourmand en électricité

En Australie, le premier week-end de juin est généralement celui de l’ouverture des stations de ski du pays. La grande île d’Océanie compte quelque 15 domaines skiables. Seul Mount Buller, un des plus renommés, a pu ouvrir quelques pistes. Mais la station ne compte pas que sur la nature. Malgré les températures chaudes de la fin du mois de mai, elle a pu produire de la neige.

Début mai, les nivoculteurs de Mount Buller prenaient livraison de leur 5ème Snow Factory. Ce dispositif est capable de produire de la neige sans se soucier des températures extérieures. « c’est rassurant d’avoir cette technologie qui peut produire de la neige quelle que soit la météo » expliquait récemment Noel Landry, patron du domaine skiable. Chacune de ces machines peut produire près de 200 mètres cube de neige par jour.

Et si un canon à neige conventionnel consomme de 1 à 3 kWh pour produire un mètre cube de neige, ce type de « ferme à neige » peut nécessiter jusqu’à 10 fois plus d’énergie. En France, la Compagnie des Alpes a déjà annoncé qu’elle n’investirait pas dans ce type de technologie. En Australie, l’impact d’une telle technologie est loin d’être neutre. La production d’électricité du pays provenant d’énergies fossiles pour près des deux tiers (68% en 2022).

Illustration – toute le domaine n’est cependant pas ouvert – webcam © Mount Buller

Notez cet article

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.