hôtels katmandou

Les hôtels du Népal dans le rouge et la sortie du tunnel s’éloigne !

L’année 2020 a été très dure pour l’hôtellerie népalaise. La nouvelle vague de covid qui touche actuelle le Népal pourrait bien terminer d’asphyxier toute une industrie.

Les grands hôtels de Katmandou ont récemment publié leurs résultats trimestriels mettant en évidence des pertes record.

Pertes record pour les hôtels du Népal

Fermés administrativement une partie de l’année, ils ont eu le droit de rouvrir quand il n’y avait plus aucun client. Les hôtels de luxe, visités uniquement par des touristes étrangers, sont les plus à la peine. Le Radisson de Katmandou, un 5 étoiles, fait partie de ces établissements très impactés. L’ « industrie a été mise à genoux l’année dernière, mais nous avions une lueur d’espoir cette année. En raison d’une augmentation des réservations pour les trekkings du printemps et les expéditions. Mais la deuxième vague a commencé » explique le directeur des ventes du Radisson au KathmanduPost (lien en anglais).

Avec un nouveau mois de confinement ce printemps et l’évacuation des touristes, 2021 ne devrait pas voir l’embellie tant espérée par les professionnels. Au-delà de la situation sanitaire du Népal, la proximité de l’Inde et de son redouté variant devraient tenir les touristes à l’écart de la région un certain temps. Beaucoup d’hôteliers craignent de ne jamais pouvoir rouvrir.

Des indemnités pour soutenir les salariés

Comme l’an dernier, l’Association des Hôtels du Népal et les syndicats ont négocié un plan d’indemnités « uniformes ». Tous les employés de ces établissements, du manager à la femme de chambre, reçoivent la même indemnité. Dans les établissements 4 étoiles, elle était de 8.000 NPR l’an dernier (environ 56 Euros), elle est désormais de 4.000 NPR (environ 28 Euros) par mois. Dans un pays où le salaire moyen est de l’ordre de 560 Euros par mois, c’est très peu. (le chiffre est à prendre avec des pincettes, il n’existe pas de statistique officielle et surtout le travail non déclaré constitue une part majeure de l’économie).    

Illustration  © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *