quitter Népal

Crise du Covid : je veux partir du Népal et rentrer en France !

La situation sanitaire au Népal est critique. Dans ces conditions, nombre de voyageurs français veulent rentrer en France. Avec les vols réguliers annulés et le pays en partie confiné, le parcours du combattant commence. Comment rentrer en France ?

Les vols intérieurs restent suspendus. Quitter votre lieu de villégiature ne sera donc pas si évident. Les autorités népalaises organisent des « évacuations vers Katmandou » si votre agence de voyage ne s’en occupe pas déjà. Une fois à Katmandou, pas question de sortir se promener, les voyageurs qui entrent dans la capitale (quelle que soit leur provenance) doivent rester en quarantaine 5 jours dans un des hôtels approuvés par les autorités. Un test PCR à l’issue des 5 jours doit vous rendre un peu plus de liberté. Vous aurez de toute façon besoin d’un résultat de test PCR (négatif) pour embarquer vers le reste du monde.

Etape suivante : quitter le Népal 

Avec l’interruption des vols internationaux réguliers , quitter le Népal devient complexe. Plusieurs compagnies, comme Emirates, Qatar Airways et Turkish Airlines, organisent des vols charters. Il est possible de les réserver directement auprès des compagnies. L’ambassade de France donne plus de détails et encourage les ressortissants français à se faire connaitre. Pour « voyager avec ces vols, vous devrez acheter un nouveau billet. Les prix de ces vols charters commerciaux sont établis par les compagnies et non par l’ambassade ni par les autorités françaises » précise l’Ambassade.

Pour revenir du Népal, il vous faudra un test PCR négatif de moins de 36 heures. A la descente de l’avion, vous devriez également être soumis à un test antigénique. Et fournir une attestation sur l’honneur dûment complétée.

A votre arrivée en France : quarantaine obligatoire !

A votre retour sur le territoire français, le parcours du combattant continuera. En « raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants », les voyageurs en provenance du Népal seront concernés par une quarantaine de 10 jours. Ils devront déclarer leur lieu de quarantaine pour permettre l’accès à des « agents de contrôle ». Une amende de 1.000 Euros vous attend en cas de non-respect de la restriction et des horaires de sortie autorisée (10h-12h)

Illustration  © DR

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *