Karellis

Un hiver à la montagne : en vacances tout compris aux Karellis !

La station des Karellis continue de miser sur une offre majoritairement concentrée sur les clubs de vacances. Les formes d’hébergements différentes s’y font rares, contrairement à ce que l’on trouve dans la plupart des autres stations.

Les clubs de vacances : la spécificité des Karellis

Jadis station faisant figure d’ovni dans l’industrie touristique de la montagne, les Karellis évoluent. La station de Maurienne n’est plus à 100% gérée par des associations et coopératives comme c’était le cas à sa création. Pourtant côté visiteurs, l’offre demeure, toujours dominée par les Clubs de vacances. Ils proposent aux touristes des formules incluant hébergement, restauration en pension complète et bien d’autres services. Le Village Club du Soleil des Karellis intègre ainsi le forfait de ski, la location du matériel et même un club enfants dans sa formule « Tout compris ». Seules quelques activités ou les cours de ski viennent en supplément : le budget reste donc maitrisé ! Ce village vacance Les Karellis a même décalé le sacrosaint calendrier des vacances du samedi au samedi. Comme dans quelques autres clubs, les séjours se déroulent du dimanche au dimanche. Les vacanciers évitent ainsi les embouteillages des samedis en montagne.

Une destination idéale pour les familles

Distinguée par le label Famille Plus, la station des Karellis multiplie les initiatives pour séduire les clientèles avec enfants. Un centre de station totalement piéton pour une sécurité maximale et des animateurs diplômés pour s’occuper des enfants. Ou bien encore des chambres adaptées pour recevoir des familles, voici quelques atouts de la station. Dans la plupart des villages de vacances, les plus petits peuvent être pris en charge dès 3 à 4 mois et jusqu’à 17 ans. Les activités proposées aux enfants sont nombreuses et les animateurs les escortent jusqu’à leurs cours de ski. En dehors des vacances scolaires, il existe même un service d’Aide aux devoirs. Destiné aux élèves du CP au CM2 qui ratent les cours pour partir en vacances. Pas sûr qu’une telle offre ravisse les enseignants mais elle a de quoi intéresser les parents en quête de périodes aux tarifs plus doux qu’en haute saison.

Pas d’attente aux remontées mécaniques

Quand les grandes stations alpines multiplient les investissements lourds pour accélérer le débit de leurs remontées mécaniques, le raisonnement est un peu différent aux Karellis. Ici, la logique première est celle d’un nombre de lits réduit. Quelques 2.600 lits dont les occupants se répartissent sur 60 kilomètres de pistes. Selon la station, c’est une affaire de « mathématique ». De fait, Val Thorens et ses quelques 20.000 lits devrait avoir un domaine skiable 3 fois plus étendu qu’aujourd’hui pour afficher un ratio comparable. Evidemment l’argument est un peu simpliste, ne prenant pas en compte de nombreux paramètres ayant un impact sur l’expérience des skieurs. Mais il traduit clairement une fréquentation modérée que les skieurs apprécieront. La station de Maurienne a néanmoins positionné deux remontées débrayables sur le front de neige pour éviter les files d’attente. Ces deux télésièges, dont un 6 places, peuvent ainsi emporter 3.500 personnes par heure vers le reste du domaine skiable.

Illustrations © CrlNvl  CC BY-SA 4.0

4.1/5 - (9 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *