MND Saint Lary

Gros projet de remontées mécaniques dans les Pyrénées pour le Français MND

Le constructeur français MND a dévoilé ses projets de remontées mécaniques pour les mois à venir et notamment un important chantier à Saint-Lary.

Présent à Grenoble sur le Salon Mountain Planet, le groupe MND a évoqué un de ses projets majeurs en vue de la prochaine saison de ski. Il s’agit du « plus gros investissement de transport par câble en France pour l’hiver 2022/2023 en montagne ». Une télécabine 10 places et deux télésièges 6 places commandés par Altiservice pour moderniser son domaine de Saint-Lary. De nouvelles remontées qui visent à fluidifier « le parcours client » et améliorer « les liaisons inter-stations ». La télécabine fonctionnera hiver comme été. La livraison devrait intervenir pour l’hiver prochain, tout comme l’un des télésièges. Le second télésiège devrait entrer en service courant 2023.

Saint-Lary : des remontées supplémentaires ?

Il ne s’agit pas d’ajout de remontées mécaniques mais bien de remplacement et de modernisations de l’offre actuelle. La nouvelle télécabine Espiaube remplacera la télécabine du Portet. Avec une nouvelle implantation de la gare d’arrivée. Le télésiège de Tourette remplacera l’appareil du même nom. Quant au télésiège Forêt, il verra le jour sur le versant opposé après démontage d’un autre télésiège. Un téléski devrait également disparaitre. Des investissements lourds pour la station Pyrénéenne qui cherche à rivaliser avec la concurrence espagnole et andorrane. Ce sont près de 22 millions d’Euros qui sont investis par l’exploitant Altiservice dans ce vaste plan de modernisation.

Illustrations © MND

4.6/5 - (9 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.