avion ski

L’avion toujours très prisé pour aller skier cet hiver !

De nouvelles lignes apparaissent cet hiver dans la plupart des aéroports alpins. Une tendance qui dépasse le retour à la normale pré-pandémie et qui semble contradictoire avec la volonté croissante d’un tourisme de montagne plus durable. L’avion demeure un moyen incontournable pour rejoindre les pistes de ski.

Le transport demeure une portion majeure de l’empreinte environnementale du tourisme de montagne. Et si la prise de conscience des changements climatiques plaide pour des transports plus durables, la réalité sur le terrain est bien différente. Si certains acteurs du secteur tentent de développer une offre ferroviaire jusqu’alors timide à destination des montagnes européennes, l’avion est toujours un moyen très prisé de rejoindre les pistes de ski.

Des dizaines de nouvelles lignes cet hiver

Pour preuve, le développement de la petite compagnie italienne Sky Alps. Basée à l’aéroport de Bolzano, dans les Dolomites, elle proposera cet hiver de nouvelles liaisons entre les Alpes et Londres. En complément de son offre qui n’a fait que grossir depuis les premiers vols mi-2021 : ses avions desservent notamment la Belgique, le Danemark ou l’Allemagne.

En France, l’aéroport de Chambéry prépare l’hiver avec le recrutement de 250 saisonniers et son trafic ne devrait pas faiblir. On y trouve principalement des vols en provenance du Royaume-Uni, notamment une toute nouvelle liaison depuis Edimbourg. Celui de Grenoble recrute 300 personnes et recevra des vols britanniques mais aussi polonais ou scandinaves. Une nouvelle liaison depuis Manchester ou une autre depuis Londres Southend sont notamment au programme de cet hiver.

A Genève, l’offre de cette saison sera pour la première fois supérieure à la période pré-pandémie de 2019. Quant à Innsbruck, la destination du Tyrol autrichien accueillera une nouvelle ligne en provenance des Pays-Bas, une autre de Scandinavie. Salzbourg voit de nouvelles liaisons apparaitre également avec Londres, Birmingham, Belfast ou Amsterdam. Tout comme Turin qui ouvre une nouvelle ligne vers Londres Heathrow, une autre avec Belfast.  

A l’échelle mondiale, les compagnies aériennes ont retrouvé une activité comparable à la période pré-pandémie. Elles comptent désormais sur une croissance du trafic de +5% par an. Le trafic pourrait tripler d’ici à 2050.

Illustration – aéroport de Salzbourg © Pixabay

3.7/5 - (7 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.