Avalanches : stations de ski fermées, skieurs confinés dans leur logement

C’est à Alta et Snowbird (Utah), deux grandes stations américaines, que l’histoire s’est déroulée en ce début du mois de février. Les prévisions météo annonçaient de fortes chutes de neige. Idéales pour les skieurs amateurs de poudreuse. Encore plus pour les petits malins qui connaissent ces stations et leur route d’accès. Cette dernière traverse un canyon assez exposé aux avalanches. Résultat, dès que la neige tombe en abondance, la route est fermée. Impossible d’accéder aux pistes immaculées sauf… pour ceux qui sont passés avant la tempête, contents d’avoir scruté attentivement les bulletins météo.

Fort risque d’avalanches

Il y a quelques jours, le scénario se dessinait donc ainsi. La météo prévoyait d’importantes chutes de neige et elle ne s’était pas trompée. Quelques milliers de connaisseurs avaient flairé le bon plan et fait le déplacement avant que la route ne soit fermée. Comme prévu, la route a été fermée. Sauf que la tempête de neige avait été tellement violente qu’il était même impossible de skier. Pour limiter les accidents liés aux avalanches, les autorités avaient non seulement interdit la pratique du ski, mais même les déplacements dans la station. “Interdit de circuler entre les immeubles – Ne pas sortir”… sous peine d’amende ! (Voir panneau ci-dessous).

Les petits malins pris à leur propre jeu. Ils étaient confinés dans leur appartement. Les domaines skiables fermés. Les avalanches qui raisonnaient dans la montagne. Des avalanches ont notamment touché des parkings de la station d’Alta, et l’entrée de Snowbird. Ci-dessous, des équipes en train de nettoyer le passage d’une avalanche sur la route. Plusieurs mètres de neige s’étaient accumulés sur la chaussée, suite à trois coulées successives.

Voir aussi : Voici comment on déclenche préventivement des avalanches !

Il ne restait plus grand monde…

Quand la police a rouvert la route pour laisser passer un convoi de véhicules descendant, la plupart des skieurs confinés ont préféré quitter les stations en question. La route refermée, les rares à être restés ont pu finalement s’offrir une journée de ski sans la foule des grands jours ! Tout vient à point à qui sait attendre !

Illustration © Twitter UDOT Cottonwoods

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here