montagne altitude default

Himalaya : le roi du Bhoutan est désormais une star d’Instagram !

En tenues traditionnelles, le couple royal du Bhoutan pose pour le mois de mars du calendrier en ligne de l’agence de presse officielle du pays. Le roi Jigme Khesar Namgyel Wangchuck et de la reine Jetsun Pema posent avec leur enfant. Et la légende (de la photo) confirme qu’un deuxième enfant devrait arriver prochainement. Le roi, du haut de ses 40 ans, a le regard décidé et le bras protecteur enroulé dans le dos de son fils. Le décor est à l’image de leurs tenues : richement décoré et très coloré. On les voit rarement en photo, mais depuis quelques temps, le compte Instagram de l’agence Yellow Bhutan a transformé la famille royale en star d’Instagram. C’est même une grande partie de leurs publications.

Depuis près de 14 ans, Jigme Khesar Namgyel Wangchuck règne sur le petit état bouddhiste de l’Himalaya. Un pays qui met en avance son indice de Bonheur National Brut, comme pour faire un pied de nez au Produit National Bruit qui caractérise tant l’économie capitaliste. Qui limite son nombre de touristes et se vante d’un bilan carbone négatif. Qui investit pour soigner gratuitement sa population et envoyer ses enfants à l’école. Un petit paradis diriez-vous ? Ce n’est pas si évident.

Voir aussi : Vol Népal – Bhoutan, quand un Airbus slalome entre les montagnes !

Un petit paradis… ou presque…

La liberté de culte y est très fragile. Il ne fait pas bon ne pas être bouddhiste dans ce petit pays. Mieux vaut ne pas être népalais non plus, les minorités venues de cet autre pays himalayen y ont été un temps pourchassées.  Aujourd’hui encore, des enfants qui discutent en népalais dans la cour de récréation se feront réprimander par leur instituteur.

Le Bhoutan demeure avant tout un pays très pauvre, dans lequel la sous-nutrition est une réalité pour de nombreux enfants. Près de 12% de la population vit sous le seuil de pauvreté. C’est enfin un pays encore largement coupé du monde. Seuls 40% de la population a accès à internet (En Europe et en France, le taux dépasse 85%) et l’électricité n’est pas encore une réalité pour tous les habitants. On ne peut pas acheter de tabac au Bhoutan, sa vente (et son trafic) sont passibles de prison. L’accès à l’alcool est également compliqué. Là où certains verront une politique de santé publique avant-gardiste, d’autres jugeront que les libertés individuelles sont restreintes.

Illustration ©  Yellow Bhutan

4.2/5 - (8 votes)

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Une réflexion sur « Himalaya : le roi du Bhoutan est désormais une star d’Instagram ! »

  1. Alors, au Bhoutan, ils font des enfants par légende…
    Je vais demander à ma compagne si elle veut entrer dans la légende !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.