Les meilleures tables des Alpes françaises

Au fil des années, les montagnes se sont mises à collectionner les tables de grande qualité. Tour d’horizon des meilleures tables : les 3 étoiles au Guide Michelin 2018. Le nouveau guide paraîtra en début d’année prochaine. En attendant, ils sont 4 ! On ne parle que des Alpes, les autres massifs français ne comptent pas de restaurants étoilés.

Flocons de Sel à Megève (Haute-Savoie)

Le Restaurant d’Emmanuel Renaut, à Megève. Pourquoi ne pas y déguster un « Omble chevalier ‘Elevé en eau vive’ Cuit simplement au beurre, pâte de carotte citron sapin Beurre mousseux au Chignin Bergeron » ou bien encore son « Caviar et langoustine zestes d’agrumes vivifiés Racine de gentiane et persil ». Si votre portefeuille hésite à vous lancer dans le 3 étoiles, le chef propose deux autres établissements plus abordables. Le Flocons Village, ambiance bistrot, et le Chalet Le Forestier sur les pistes. Dans ce dernier, ne vous attendez pas à du demi-poulet, frites. Ce n’est pas ce genre de restaurant d’altitude. Des tartes et soupes paysannes, pourquoi pas une bolognaise de cerf ou des croquettes de fera (c’est un poisson des lacs de montagne, voyons!).

La Maison des Bois à Manigod (Haute-Savoie)

Vous voici sur les terres de Marc Veyrat, le chef au chapeau. Sa purée de truffe, son omble chevalier, son yaourt de foie gras et sa truite du Léman… autant de spécialités qui attire des gastronomes du monde entier à cette table des Aravis. Pour le déjeuner, un menu à « seulement » 295 € vous permettra de découvrir quelques-unes des spécialités du chef. Mais si vous avez 750 € de côté, vous pouvez avoir droit à une petite cueillette de plante aromatique et un cours de cuisine avec Marc Veyrat, suivi d’un déjeuner. Vous découvrirez notamment la « tartiflette du XXIème siècle » ! Tout un programme !
MISE A JOUR 21/01/19 : Marc Veyrat perd sa troisième étoile. En revanche, au Clos des Sens (Annecy), Laurent Petit en gagne une !

La Bouitte à St Martin de Belleville (Savoie)

René et Maxime Meilleur sont à la tête de ce restaurant récemment auréolé de cette troisième étoile. Avec un nom pareil, ils ne pouvaient viser que l’excellence. Le père et le fils sont en cuisine et proposent des plats qui sentent bon le terroir. « Foie gras de canard en escalope, galette de maïs frais, miel de St Marcel, réduit de vieux vinaigre » ou « Truite Fario cuisson au bleu, beurre frais fondu, carottes acidulées, sabayon à la Mondeuse. » en sont quelques exemples ! Pour réveiller vos papilles, la Bouitte propose des menus surprise. Choisissez simplement le nombre de plats, le plus simple étant 3 plats pour 159 €. Mieux encore, pour profiter de la montagne pleinement, ce restaurant étoilé propose des paniers pique-nique !

Le 1947 à Cheval Blanc à Courchevel (Savoie)

Au cœur du Palace « Le Cheval Blanc », Yannick Alleno n’est même plus chef cuisinier. Il est artiste culinaire. Le cadre, la décoration, les quelques tables, tout est fait pour que les lieux soient magiques. Pourtant, c’est bien dans l’assiette que les surprises sont supposées être les plus grandes. Une « Tarte frangipanée aux artichauts poivrade », une « Pièce précieuse de bœuf de Gunma au feu d’enfer ». Et sa spécialité, ce sont ses sauces, hautes en goût ! C’est le restaurant le plus cher de tous les étoilés des Alpes françaises, mais il est clairement à part !

Lire aussi : Yannick Alleno au 1947 à Courchevel

Si vous voulez débuter votre approche des restaurants gastronomiques à moindres frais, les montagnes françaises comptent quelques 10 restaurants 2 étoiles et quantité de 1 étoile !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here