Sherpa Catherine Vulliez

Cette Française heureuse au sommet de l’Everest !

Au printemps 2019, Catherine Vulliez arrivait au sommet de l’Everest. Revenue en Haute-Savoie, elle a profité du confinement début 2020 pour raconter son ascension dans un livre éclatant d’enthousiasme.

« Dans les pas d’un sherpa », c’est le titre de cet ouvrage récemment paru aux Editions Du sable et des cailloux. On y découvre les aventures hors du commun d’une montagnarde d’adoption que rien ne semblait prédestiner à se retrouver un jour au sommet de l’Everest. Originaire de Lille, ce sont des problèmes de santé qui l’amènent en montagne puis ses études. Avant qu’elle ne choisisse de s’installer définitivement en Haute-Savoie, travaillant pendant les saisons touristiques sur le domaine skiable d’Avoriaz.

Dès qu’elle le peut, elle se balade en montagne. Puis petit à petit, elle goûte à l’altitude et aux plaisirs de l’alpinisme. D’abord avec le Mont Blanc, qui devient sa promenade de santé « 45 ascensions depuis 2004 ». Rien que çà ! Et puis, avec beaucoup de simplicité, elle se dit qu’elle est peut-être capable d’aller plus haut. L’Elbrouz et ses 5.642 mètres d’altitude confirment cette idée. Puis le Cotopaxi (5.897m) et enfin le Mera Peak (6.476m) enfoncent le clou. A son retour en France, c’est toujours la même musique que son mari entend. Catherine veut repartir. Encore. Plus haut.

Catherine Vulliez, Du Mont-Blanc à l’Everest !

Dans cet ouvrage, elle raconte sa première ascension à 8.000 mètres sur le Cho Oyu (8.201m) et son arrivée au sommet. C’est « la stupéfaction : je rejoins quelques personnes qui sont à l’arrêt et l’Everest apparait ». Et cette vision d’un autre colosse de rocs et de glace, à quelques dizaines de kilomètres de là, va la marquer. Elle va rester imprimée dans son esprit jusqu’à une nouvelle discussion avec son mari et… un nouveau départ. Vers l’Everest ce coup-ci. Elle en atteindra le sommet quelques semaines plus tard et d’autres montagnes suivront.

Lire aussi : Catherine, Elisabeth et Thomas, trois Français au sommet de l’Everest cette saison

Du bonheur, pas de souffrance !

Un personnage revient souvent dans cette découverte de la très haute altitude. Un sherpa. Un certain Nuru. Partenaire de la plupart de ses ascensions himalayennes. Au travers des pages, une amitié forte s’établit entre eux. Cette jolie relation vient s’ajouter à l’enthousiasme dont Catherine semble disposer à profusion. Chacune de ses ascensions, chacune de ses arrivées au sommet, chacun de ses moments passés en montagne semblent la combler. Il n’est pas question de souffrance, elle semble survoler les difficultés. Il est question de joie, de bonheur et d’une seule envie : y retourner.

Dans les pas d’un sherpa, Carnet d’altitude, Catherine Vulliez, Editions Du sable et des cailloux | 15,50 Euros | Disponible en ligne ou dans n’importe quelle librairie !

Illustrations © Ed Du sable et des Cailloux

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *