archéologues suisse uri

La course des archéologues pour sauver des vestiges de la fonte des glaciers !

C’est sur le glacier Brunnifirm qu’une équipe d’archéologue lutte contre la montre. En 2013, des alpinistes en quête de cristaux trouvent sur le glacier d’étonnants débris. Du bois, des cornes et des éclats de cristaux de roches. Les scientifiques prennent alors le relais et datent ces objets. Epoque Mésolithique. En quelques sortes, les artefacts les plus anciens jamais trouvés dans les Alpes, explique le canton d’Uri dans un communiqué (lien en allemand). Préservés pendant des milliers d’années par les glaces, ces vestiges sont en train d’apparaître. Il faut donc récupérer ces restes de chasse au cristal préhistoriques avant que les glaces ne cessent de les protéger.

Chantier de fouilles à 2.800m

La semaine dernière, des archéologues ont donc investi le glacier de Brunnifirm dans le centre de la Suisse. Leur chantier, à près de 2.800 mètres d’altitude, a été mené dans des conditions très difficiles. Ils ont creusé une « tranchée exploratoire » pour découvrir de nouveaux objets. Les « découvertes ainsi obtenues permettent de fournir des données plus précises sur le processus d’extraction du cristal de roche et, plus généralement, sur le mode de vie des gens de cette époque » précise le communiqué. Tout ce que le chantier de fouilles a permis de révéler sera étudié en détail par une équipe de l’Université de Lucerne. Premiers résultats attendus en 2021.

Lire aussi : Jouez les archéologues au cœur des Pyrénées

Que faire si on trouve des vestiges ?

Avec la fonte des glaciers, n’importe quel alpiniste ou randonneur peut – par hasard – tomber nez à nez avec des vestiges d’une autre époque. Potentiellement d’une grande valeur historique et scientifique. Les archéologues encouragent les découvreurs à faire part de leurs trouvailles. « Les découvertes ne doivent être supprimées que si elles sont directement menacées ou si le lieu ne peut être retrouvé » expliquent-ils. Comprendre : on laisse tout sur place et on prévient les services d’archéologies compétents.

Avec le rapide recul des glaciers, les trouvailles sont régulières. Il y a quelques mois, un randonneur trouvait des journaux du siècle dernier au pied du Glacier des Bossons .   

Illustrations Archéologues Glaciers Suisse © Service de la préservation des monuments et de l’archéologie du canton d’Uri / Valentin Luthiger.

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *