ötzi

Une nouvelle histoire pour la momie Ötzi découverte en 1991

La momie Ötzi n’a pas vraiment vécu la (fin de) vie que l’on croyait. Les progrès de la science donnent un nouvel éclairage à cet épisode fascinant des découvertes glaciaires.

En ce début novembre, une publication scientifique vient bousculer l’histoire d’Ötzi, cette momie millénaire retrouvée en 1991 sur un glacier des Alpes. A l’origine, l’hypothèse formulée est que cet homme avait fui, blessé, vers les montagnes. Il serait ensuite mort de ses blessures dans un ravin vite recouvert par la neige. Puis par un glacier jusqu’à sa fonte en 1991. Des circonstances uniques qui auraient permis aux restes de l’homme de parvenir jusqu’à nous dans un niveau de conservation incroyable pour leur âge : environ 5.300 ans. Une véritable « capsule temporelle ». Dès lors, les chances d’une nouvelle découverte similaire semblaient nulles. Un tel alignement des planètes, notamment avec ce ravin protecteur, étant bien improbables.

Lire aussi : Un ski vieux de 1.300 ans découvert sur un glacier

Un nouvelle histoire pour Ötzi

Mais le nouvel article publié par un scientifique norvégien, Lars Pilø, n’est pas d’accord avec cette hypothèse initiale. Car en trente ans, l’« archéologie glaciaire » a fait de nombreux progrès. Aujourd’hui on peut affirmer qu’Ötzi n’est pas mort dans ce ravin mais à proximité. Qu’il s’est lyophilisé au soleil avant l’hiver et qu’il est tombé dans le ravin plus tard, quand la neige de l’hiver a fondu. Au cours des millénaires qui ont suivi, le site a été probablement exposé aux éléments, avec des périodes de fonte puis de regel. Ces expositions successives auraient donc contribué à endommager certaines parties du corps qui n’auraient donc pas – comme on le pensait initialement – été abritées pendant 5.300 ans non-stop.

Le cas d’Ötzi n’est donc pas si unique, malgré son caractère exceptionnel. Il a finalement fonctionné comme d’autres découvertes réalisées sur les glaciers ces dernières décennies. Le Norvégien conclut donc que d’autres découvertes similaires pourraient voir le jour dans les années à venir, à mesure que les glaciers reculent.

Plus de détails sur la véritable enquête menée par les scientifiques sur Secret of Ice.

Illustration – Site des fouilles en 1992 © Andreas Lippert

4.7/5 - (12 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.