fondues télécabines

Un règlement européen sonne la fin des fondues dans les télécabines ?

Quand la règlementation européenne fait peser de lourdes incertitudes sur la survie des fondues à bord des télécabines… Ah, vous ne saviez pas que l’on pouvait manger du fromage fondu dans des remontées mécaniques dédiées ?

C’était devenu un grand classique dans quelques stations de ski suisses. Et cette attraction avait son petit succès. Déguster une fondue dans un décor de rêve, au cœur des montagnes, suspendu en plein ciel. A Saas-Fee, Grindelwald comme à Zermatt, il était donc possible de réserver un diner à bord d’une télécabine spécialement aménagée pour l’occasion. En Gruyère, la télécabine de Charmey proposait ainsi un parcours de 45 minutes avec apéritif dans la gare de départ et café à l’arrivée. La remontée fonctionnait à vitesse réduite pour que l’ensemble du parcours dure le temps du diner. A Zermatt, un tel diner coûtait jusqu’alors 99 Francs suisses par personne, soit environ 91 Euros. A Saas Fee, on vantait même « pour les amoureux, la télécabine aux chandelles » ! Mais ces offres alléchantes pourraient être de l’histoire ancienne. Dès cet hiver, elles pourraient purement et simplement disparaitre.

Finies les fondues dans les télécabines ?

Hélas pour les aficionados du fromage fondu, l’Office Fédéral des Transports helvétiques a décidé d’appliquer un règlement de l’Union Européenne datant de 2019. Membre de l’Espace Economique Européen, la Suisse applique certaines règles de l’Union. Cette « norme » concerne la protection incendie. Elle indique clairement que « toutes les activités impliquant un feu ouvert à bord de tous types de téléphériques fermés et tout transport de gaz et de liquides inflammables lors du transport de passagers sont interdits ». C’est toute la logique de la fondue embarquée qui s’effondre. Les opérateurs n’ont pas dit leur dernier mot. Certains réfléchissent à des fondues sans feu ni gaz. Quant aux chandelles chères aux amoureux, elles ne devraient pas survivre à cette nouvelle législation non plus.

Illustration – Diner en amoureux dans une télécabine suisse © Saas-Fee Tourism

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *