ladakh

48h d’acclimatation obligatoire en arrivant dans l’Himalaya indien

Nouvelle règle qui est entrée en vigueur au Ladakh : l’obligation de 48 heures d’acclimatation pour les touristes arrivant dans la région. Ils devront rester à Leh deux jours avant de poursuivre leur périple. Une mesure qui intervient alors que le tourisme reprend après deux ans de quasi-interruption.

En arrivant à l’aéroport de Leh, Ladakh, l’altitude n’est pas un petit détail. Votre vol vient bien souvent de Delhi, située à environ 300 mètres d’altitude. Et soudainement, vous voilà à 3.500 mètres. De quoi vous faire ressentir le manque d’oxygène et ses conséquences. Maux de tête, affaiblissement… Généralement, ces symptômes disparaissent en quelques jours, votre organisme s’adaptant à l’altitude. Dans certains cas, c’est plus compliqué.

Le premier, assez rare, ce sont les touristes qui ne supportent pas cette altitude et devront quitter le Ladakh plus tôt que prévu, sans même avoir pu aller beaucoup plus loin que Leh. Le second cas est plus fréquent. Il s’agit des touristes désireux d’explorer la région au plus vite et qui partent de Leh aussitôt arrivés pour des destinations encore plus élevées en altitude. L’organisme n’ayant même pas eu le temps de s’adapter à 3.500 mètres, l’amener trop vite à plus de 4.000, voire à plus de 5.000, peut entrainer des complications médicales graves. A Leh, l’hôpital reçoit très régulièrement des touristes pour ce type de problèmes.

Lire aussi : Des péages à venir sur les routes de l’Himalaya indien

Acclimatation obligatoire au Ladakh !

C’est pour limiter ces situations que les autorités indiennes ont décidé d’imposer une période d’acclimatation. Désormais, il faudra rester a minima 48 heures à Leh avant de s’aventurer dans la région. D’après les termes de cette nouvelle règlementation les deux jours peuvent manifestement permettre d’explorer la vallée de l’Indus en aval de Leh. L’interdiction portant sur « les zones à plus haute altitude ». Bref, vous ne pourrez pas monter au-delà de Leh mais il y a déjà pas mal de choses à voir autour de la ville en attendant que les deux jours ne soient écoulés. Aucune information non plus sur les modalités de contrôles instaurées.

Les autorités du Ladakh réfléchissent aussi aux moyens médicaux à mettre en œuvre sur les sites touristiques les plus hauts.

Illustrations © Pixabay

4.6/5 - (8 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.