hélicoptère héli-ski canada

Héli-ski et respect de l’environnement peuvent-ils être compatibles ?

Une société canadienne spécialisée dans l’héli-ski annonce être la première à avoir officiellement un impact positif sur le climat. « Climat Positive » comme le précisent les Nord-Américains. Qu’est-ce qui se cache derrière une annonce aussi contre-intuitive ?

Bella Coola est une entreprise basée en Colombie Britannique (Ouest du Canada). Elle est spécialisée dans l’héli-ski. En clair, elle emmène ses clients skieurs sur des pentes inaccessibles autrement. Son outil de travail : l’hélicoptère. Aussi connu pour être un grand émetteur de gaz à effet de serre.

L’hélicoptère, un gros pollueur…

Là-dessus, le patron Beat Steiner ne se voile pas la face. « Les carburants à base de carbone contribuent à la crise mondiale du climat, entraînant une diminution de la biodiversité et la destruction des terres ». Pour ne pas abandonner son activité et encourager « ses collègues entreprises touristiques à élever le niveau de référence en matière de changement climatique », Steiner a décidé de trouver une solution. Mieux que la neutralité carbone, il a décidé que son entreprise d’héli-ski serait encore plus vertueuse.

Lire aussi : l’Alpe d’Huez fait la promotion de l’hélicoptère pour skier avant de faire machine arrière

Un bilan carbone puis un investissement pour compenser

Après un long travail d’audit pour mesurer la consommation de carburant de ses hélicoptères mais aussi de ses salariés pour venir travailler, il est arrivé à un bilan carbone complet. Il a ajouté 10% à ce total est a ainsi compensé l’émission de quelques 1.200 tonnes de CO2. Pour effectuer cette compensation, l’entreprise s’est adressée à une entreprise spécialisée qui compense les émissions de CO2 des hélicos de Steiner en projets vertueux pour l’environnement. En clair, l’entreprise soutient financièrement des projets qui visent à stocker autant de CO2 qu’elle émet. Et même un peu plus (les fameux 10%). Globalement, elle est donc plus que neutre en émission de CO2. Un investissement important, à renouveler chaque année.

Lire aussi : l’hélicoptère déplace de la neige mais il transporte surtout des skieurs

Illustrations © Bella Coola FB

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *