mont blanc tacul

Trafic aérien : vers la fin des excès dans le massif du Mont-Blanc ?

Les avions et autres engins volants motorisés qui survolent le Massif du Mont-Blanc et s’y posent parfois sont dans le collimateur des élus et associations locales : ils cherchent à réguler ce trafic aérien.

Le Massif du Mont-Blanc est un joyau que les touristes se plaisent à admirer. Depuis la vallée, en grimpant sur les sentiers de randonnée ou en escaladant les sommets, mais aussi depuis les airs. Entre nuisances sonores et pollution, le trafic aérien est dans le collimateur des élus locaux. Il faut dire que l’arrêté de préservation du Mont-Blanc n’a pas réglé ce problème. Il ne s’occupe que d’une petite partie du massif et ne spécifie pas grand-chose s’agissant de l’aviation de tourisme. Dans un récent communiqué, les maires de Chamonix et Saint-Gervais, ainsi que les représentants de plusieurs associations, tirent la sonnette d’alarme.

Trafic aérien au Mont-Blanc : mettre fin aux excès de quelques-uns

Ils en appellent aux pouvoirs publics pour qu’ils mettent en œuvre des mesures de régulation. L’idée n’est pas de supprimer tout trafic, mais d’éviter le pire. Notamment en mettant « fin en particulier aux excès de quelques-uns ». Avec « les beaux jours, certains glaciers du massif (Le Tour, Argentière, Talèfre…) deviennent le décor de véritables meetings aériens le week-end ». Les signataires du communiqué plaident pour que ces potentielles régulations ne concernent pas uniquement le périmètre de l’arrêté de protection signé fin 2020. Ils visent une zone plus large, tout le site classé du Mont-Blanc.

Illustration © Sushan116 CC-BY-SA 4.0

4.7/5 - (7 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.