recul des glaciers

Les Deux Alpes empêchent un glacier de reculer

Le recul des glaciers est une réalité mondiale. Comme tous les glaciers de France, le glacier des 2 Alpes ne fait pas exception. Son front recule sévèrement. Sauf qu’en plus d’être un joyau de la nature, le glacier de Mont de Lans aux 2 Alpes est un sacré business. De 2800 à 3600m, sa dizaine de pistes ouvrent de fin juin à début septembre ainsi qu’à la Toussaint. Sa protection a donc une double motivation : protéger le glacier de l’impact du réchauffement climatique et dans le même temps pérenniser son exploitation touristique.

recul des glaciers

10m d’épaisseur perdus en 10 ans

Chaque été, la couche de neige superficielle fond très vite et c’est la glace qui fond ensuite. Quand la couche de neige disparaît, ce sont 1 à 2 mètres de glace qui fondent en une année. Dans sa partie la plus épaisse, le glacier des 2 Alpes ne mesure pas plus de 70m. Dans les zones les plus fines, c’est l’affaire de quelques années avant la fonte complète.

Aussi les équipes de la Compagnie des Alpes qui gèrent le domaine skiable ont-elles bien réfléchi. Si le glacier recule car il n’a plus sa protection neigeuse, autant la reconstituer. Ils viennent donc d’installer 6 puissants canons à neige sur le glacier. Ils iront puiser dans un lac de fonte situé au pied du glacier. Ingénieux, on réutilise l’eau de fonte du glacier pour l’empêcher de fondre. Coût de cette installation estimé à 800.000 €.

EN VOIR PLUSDomaine de ski d'été des 2 Alpes

D’autres testent déjà

Si cette expérimentation est une première en France, d’autres pays ont déjà sauté le pas. Sur le glacier de Zermatt (Suisse) comme sur celui de Pitztal (Autriche) par exemple. Où des systèmes de production de neige sont utilisés depuis 5 ou 6 ans pour stabiliser les glaciers. Ce sont même des machines capables de produire de la neige par des températures positives, le résultat semble assez satisfaisant.

EN VOIR PLUSDescendez le glacier de Zermatt (YouTube)

De l’autre côté de l’Atlantique, le glacier du Horstman à Whistler Blackcomb, est également équipé depuis 2015. Ici, les efforts pour réduire l’empreinte écologique sont plus importants. En effet, les canons ne fonctionnent que s’il fait froid. Et l’ensemble du système de neige de culture de la station, près de 300 canons, fonctionne grâce à une centrale hydroélectrique dédiée.

D’autres projets du même type sont en train de voir le jour, notamment en Suisse

Illustrations : Copyright © Office de Tourisme Les 2 Alpes / Vincent Lozzi, Bruno Longo

 

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *