chasseur ourse

Un chasseur blessé par une ourse, un Préfet délégué nommé sur le sujet

C’est dans un contexte de vives tensions après un accident entre une ourse et un chasseur qu’un Préfet délégué au sujet ours prend ses fonctions.

Samedi 20 novembre 2021 dans l’après-midi, un chasseur a été blessé. Il participait à une battue au sanglier dans les Pyrénées ariégeoises (Seix). Une ourse l’aurait agressé avant qu’il ne réussisse à lui tirer dessus. Le corps du plantigrade a été retrouvé non loin du lieu où le chasseur de 78 ans a été secouru. Rapidement héliporté jusqu’à un hôpital local puis transféré à Toulouse, ses jours ne sont plus en danger. Une enquête a été ouverte pour éclaircir les circonstances de cet incident. La carcasse de l’animal a été récupérée et une autopsie sera réalisée. Avec plusieurs auditions déjà réalisées ou à venir et des constatations sur le terrain, les enquêteurs devraient se faire une idée de l’affaire. L’ourse se déplaçait dans le secteur avec deux oursons, ce qui a peut-être favorisé un comportement agressif.

Lire aussi : Ours et loups dérangent aussi nos voisins européens ?

C’est dans ce contexte que Jean-Yves Chiaro vient d’être nommé Préfet délégué en charge de la question de l’ours. D’après la Préfecture d’Occitanie, il a vocation à « renforcer le dialogue entre tous les acteurs. Et d’appuyer les préfets de département dans l’action qu’ils mènent au plus près des territoires ».

La population d’ours est estimée à une soixantaine de spécimens sur tout l’arc pyrénéen. Quatre ont été tués dans les derniers mois, dont 3 de façon illégale. Reste à éclaircir ce quatrième cas.

Illustrations © Contributeurs Openstreemap

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *