pygargue queue blanche

Qu’est-il arrivé à Morzine, cet aigle retrouvé mort en Isère ?

Un aigle d’une espèce très rare, un pygargue à queue blanche, a été retrouvé mort fin février dernier.

Né dans le Parc des Aigles du Léman et relâché dans la nature dans le cadre d’un programme de réintroduction, Morzine était un pygargue à queue blanche. Il s’agit de l’espèce d’aigle la plus rare en France. Seuls 5 couples sont recensés sur le territoire. Il portait une balise GPS financée par la commune de Morzine. Et suivie avec attention par les écoliers du village de Haute-Savoie. Ces dernières semaines, le signal s’était immobilisé. Des agents de l’Office Français de la Biodiversité et des naturalistes étaient alors partis à la recherche de l’aiglon. Pour ne trouver que son cadavre, victime du tir de chasseurs.

Deux chasseurs de 30 et 35 ans ont été placés en garde à vue le 13 mars dernier. Ils ont reconnu les faits. Les enquêteurs ont trouvé des plumes prélevées sur l’animal au domicile des chasseurs lors de perquisitions menées dans la foulée. Placés sous contrôle judiciaire, ils seront jugés le 13 mai prochain. Ce jugement pour destruction d’une espèce non-domestique protégée expose les coupables à des peines allant jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 150.000 Euros d’amende.

Illustration © DR

Notez cet article

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *