Soria Shishapangma

Carlos Soria cet automne au Shishapangma

Dans une interview au magazine espagnol Desnivel, l’alpiniste Carlos Soria se confie à Dario Rodriguez. Journaliste et ami, il avait fait le déplacement jusqu’au camp de base du Dhaulagiri ce printemps. Il faut dire que c’était la 8ème tentative du grimpeur ibérique de 79 ans sur cette montagne népalaise. Encore une fois, il a été contraint à l’abandon. Les conditions météos ne permettaient pas d’aller plus haut.

Dans la force de l’âge

Carlos Soria y explique qu’avec ce temps, la décision à prendre « était absolument évidente ». Il fallait faire demi-tour ! Mais à peine rentré, il l’affirme : « je veux retourner là-bas ! ». L’automne prochain : « je veux aller au Shishapangma et revenir au printemps suivant au Dhaulagiri ». Quoiqu’il en soit, Soria n’est pas prêt de s’arrêter : « Pour ce que je fais, pour l’instant, je n’ai pas atteint la limite » !

Le Shishapangma et le Dhaulagiri sont les derniers sommets de plus de 8.000 mètres que Carlos Soria n’a jamais vaincus. Il a commencé sa quête des 14 sommets de plus de 8.000 en 1990, il avait alors 51 ans et venait d’affronter le Nanga Parbat (8.125m). Dernier succès en date : l’Annapurna, en 2016.

Illustration © FB Yo Subo Con Carlos Soria

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *