montagne altitude default

K2 : le Camp 2 est ouvert (Expéditions News #6)

La saison des expéditions continue (doucement) au Pakistan. Le mauvais temps est toujours de rigueur mais plusieurs cordées continuent de progresser… surtout dès qu’un rayon de soleil apparait !

Le camp 2 est ouvert au K2

Sur les camps de base du K2 et du Broadpeak, l’heure est toujours à l’attente. Il a encore neigé ce week-end et il est donc périlleux de monter immédiatement. Nathalie Fortin (Québec), précise : « Pour aller plus haut il faudra attendre la stabilisation de la neige et puisqu’elle ne cesse de tomber… ». Avant ce dernier épisode neigeux, l’équipe japonaise avait pu atteindre les 6.700 mètres pour installer son camp 2. L’itinéraire jusqu’au deuxième camp est donc ouvert. Rappelons que sur une telle ascension, il y a normalement 4 camps d’altitude (en plus du camp de base et camp de base avancé, au pied de la voie). Les deux suivants se situeront respectivement à 7.200 et 7.650m.
De nouvelles équipes continuent d’arriver au camp de base du K2 comme du Broadpeak. Notamment des expéditions commerciales.

L’avalanche à l’Ultar Sar

Ce vendredi, une avalanche s’est déclenchée sur l’arête Sud Est de l’Ultar Sar, un 7.000 du Nord Pakistan. Trois alpinistes se trouvaient sur son passage. Deux en sont sortis indemnes (légèrement blessés), le troisième, l’Autrichien Christian Huber n’a pas survécu. Les secours pakistanais ont réalisé un sauvetage à près de 6.000 mètres pendant le week-end pour récupérer les rescapés et le corps de la victime.

Lire aussi : Sauvetage à 5.900 mètres : 1 Autrichien mort, 2 Anglais secourus

Pas de répit pour Andrey Bargiel

Le skieur extrême qui se prépare pour sa descente du K2 est au pied du Gasherbrum. Il rappelait il y a quelques heures à la radio polonaise RMF que la météo était compliquée : « on a besoin de chance pour que la neige s’arrête (…) ensuite il faudra faire très attention sur le bas de l’itinéraire, le glacier est très dangereux ». Bargiel et son équipe n’ont pas eu beaucoup d’éclaircies pour observer l’itinéraire dans son ensemble, à chaque sortie, le Polonais prévoit d’emporter ses skis. Au-delà de l’acclimatation à l’altitude, ces premières semaines sur le Gasherbrum II devraient également servir d’entrainement à ski !

Adam Bielecki avance !

Une accalmie semblant se dessiner sur les Gasherbrum, Adam Bielecki est parti dans la nuit en direction des camps supérieurs. A 10h (heure française – 13h heure du Pakistan), il était déjà presque à 5.800 mètres (près de 1.000 mètres au-dessus du camp de base). Première étape : rejoindre le camp 1 qu’ils avaient ouvert il y a quelques jours. Pour suivre son déplacement en direct : son tracker !

Illustration : Madison Mountaineering.

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *