Tom Ballard est parti pour le Nanga Parbat avec Daniele Nardi

Comme prévu, l’Italien Daniele Nardi s’est envolé il y a quelques jours pour Islamabad. Son objectif : gravir le Nanga Parbat en hiver, en style alpin, par l’éperon Mummery. Ce grand habitué des hivernales dans l’Himalaya n’est pas parti seul. A ses côtés, deux grimpeurs pakistanais : Kareem Hayat et Rahmat Ullah Baig ainsi qu’un britannique : Tom Ballard.

La montagne dans le sang…

Ce n’est pas peu dire que Tom Ballard était né pour grimper. Sa mère n’est autre qu’Alison Hargreaves, l’une des plus célèbre si ce n’est la plus célèbre alpiniste britannique. En 1995, elle devenait la première femme à gravir l’Everest en solitaire et sans oxygène supplémentaire. Un seul homme, Reinhold Messner, avait réalisé cet exploit auparavant. Depuis le sommet de la planète, elle avait envoyé un message radio à ses enfants « à Tom et Kate, mes chers enfants, je suis sur le point le plus élevé du globe et je vous aime ! ». Trois mois plus tard, Hargreaves était  au K2. A la descente, une violente tempête la piégeait. Avec cinq autres grimpeurs, elle n’allait pas s’en sortir vivante. Elle avait 33 ans, Tom en avait 6.

Alors qu’il n’était encore qu’un fœtus, il s’adonnait déjà à l’escalade. En 1988, Alison Hargreaves grimpait la face nord de l’Eiger, enceinte de 6 mois ! En 2015, Tom Ballard devenait le premier grimpeur à avoir surmonté les 6 principales faces nord des Alpes en un même hiver. Un exploit que sa mère avait réalisé quelques années plus tôt, en été. La Cima Grande di Lavaredo, le Piz Badile, le Cervin, les Grandes Jorasses, le Petit Dru et l’Eiger.

Même s’il partage aujourd’hui sa vie avec Stefania, la fille d’un célèbre guide de haute montagne des Dolomites, et qu’ils grimpent parfois ensemble : sa spécialité est définitivement le solo. Dans une interview à PlanetMoutain en 2014, il s’expliquait : « grimper seul est très spécial, on ne compte que sur soi. Je pense avoir un regard complètement différent sur le terrain, une meilleure compréhension des dangers, quand je suis seul qu’avec un partenaire ». Pourtant cet hiver, il ne sera pas seul, il grimpera aux côtés de Daniele Nardi.

Lire aussi : Hermann Buhl, le Nanga Parbat, 1953

Illustration © Tom Ballard FB

Tom Ballard est parti pour le Nanga Parbat avec Daniele Nardi
4 (80%) 8 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here