montagne altitude default

Le GMHM explique la méthode 3×3 : la technique de maîtrise des risques

La méthode de gestion des risques en alpinisme vous est résumée par les hommes du GMHM. Le Groupe Militaire de Haute Montagne. Pendant l’été austral, quelques-uns de ses alpinistes étaient en Patagonie. En ligne de mire le Cerro Torre, par la voie du Compresseur. Cette ascension s’est déroulée les 17 et 18 janvier 2019, dénivelé : +1.100m ! Cotation : ED (Extrêmement Difficile). Dans la foulée, le trio s’est attaqué à la voie « El Corazon » sur le tout poche Fitz Roy ; +1.250m ! A cette occasion, Léo Billon, Max Bonniot et Pierre Labbre nous expliquent le 3×3, cette méthode qui permet de maîtriser aux mieux les risques. Et s’agissant de gravir ces deux sommets mythiques de Patagonie, des risques : il n’en manque pas !

La méthode 3×3 ou méthode de Werner Munter

Cette technique a été mise au point par Werner Munter, guide et chercheur suisse, dans les années 1990. A la base elle était conçue pour la gestion du risque d’avalanche, mais elle s’adapte à toute pratique outdoor à risques.

Quels facteurs prendre en compte pour se décider. Avant de partir, en arrivant sur place ou pendant la course… Billon, Bonniot et Labbre expliquent tout çà à la perfection !

Pour aller plus loin : En savoir plus sur le 3×3…

Illustration © GHMH Chamonix

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *