Himalaya : l’Inde essaie de récupérer les corps sans vie de ses 5 alpinistes

D’après The Himalayan Times, plusieurs expéditions sont actuellement menées en Himalaya pour redescendre les corps de 5 indiens morts en montagne ces derniers jours. Les deux alpinistes Biplab Baidya et Kuntal Karar ont déjà été redescendus jusqu’à une altitude où un hélicoptère a pu les récupérer. Ils étaient morts le 16 mai dernier en descendant du sommet du Kangchenjunga, troisième sommet de la planète.

En parallèle, une équipe de 7 sherpas a récupéré le corps de Ravi Thakar, mort dans sa tente au camp IV de l’Everest, à près de 7.950m. Ils devraient parvenir au Camp II avant la fin de la journée. Depuis le Camp II à 6.500 mètres, l’hélitreuillage est possible.

Mais c’est sur le Makalu que la mission de recherche et de récupération des corps est la plus importante. 14 sherpas menés par Chhang Dawa Sherpa, un des directeurs de Seven Summit Treks, sont en route pour cette mission délicate. Il s’agit de redescendre le corps sans vie de Narayan Singh, un soldat qui faisait partie de l’expédition de l’armée indienne, immobilisé à 8.200 mètres et de retrouver Dipankar Ghos, disparu au-dessus du Camp IV.

La mission est financée par l’Ambassade d’Inde à Katmandou.

Lire aussi : Saison des expéditions, déjà 11 alpinistes morts ou disparus

Un défi surhumain

Ramener les corps sans vie d’alpinistes dans la vallée est un véritable défi. A 8.000 mètres, les cadavres gèlent rapidement et deviennent durs comme de l’acier. Impossible de les manipuler facilement. Ces croque-morts de l’extrême doivent faire face à des conditions particulièrement difficiles à cette altitude. Froid, manque d’oxygène. Il n’est déjà pas simple de survivre à cette altitude, alors y transporter un humain gelé est un exercice très périlleux. Depuis des décennies, des dizaines de corps sans vie sont restés à très haute altitude. Par choix ou parce que les familles n’avaient pas les moyens de financer une telle récupération.

Lire aussi : 3 tonnes d’ordure et 3 cadavres descendus de l’Everest & Le terrible corbillard de l’Everest

En découvrir plus

Certains corps mettent des décennies à être retrouvés. Certains ne le sont jamais. Dans A la recherche des fantômes de l’Everest, Conrad Anker et David Roberts racontent l’histoire de Mallory et Irvine. Disparus en 1924 sur l’Everest, seul un des deux corps a été retrouvé en 1999.
A la recherche des fantômes de l’Everest, COnrad Anker, David Roberts, Glénat, disponible en occasion Commander ici

Illustration Makalu © Ben Tubby

Himalaya : l’Inde essaie de récupérer les corps sans vie de ses 5 alpinistes
4.6 (92%) 5 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here