Expéditions Eté 2019 : Mike Horn n’a plus de batterie !

Les expéditions prennent forme autour du Nanga Parbat et dans la Vallée du Baltoro. C’est la haute saison pour les aventuriers au Pakistan. Sur les rives du Baltoro, Mike Horn avance vers le camp de base du K2. Urubko est arrivé dans la région. Sur le Nanga, les différentes équipes progressent après une journée complète de neige qui avait tout mis en pause.

Mike Horn sans batterie

Faute d’un ensoleillement suffisant, l’équipe de Mike Horn n’a pas été en mesure de suffisamment charger les batteries pour permettre le live Instagram qu’ils envisageaient. Au lancement de son expédition, Horn était ravi de pouvoir partager son expé avec le public. C’était sans compter sur la météo du nord Pakistan ! Les aléas de la vie d’aventurier 2.0 !

Denis Urubko à Skardu

Denis Urubko et Pipi Cardell sont d’ores et déjà à Skardu. Dans quelques heures, ils prendront la route d’Askole puis ils marcheront vers les Gasherbrum. Ils ont fait le constat que « la neige était encore très bas pour la saison ». Un enneigement trop important pourrait handicaper certaines progressions cette saison, à suivre…

Nanga Parbat : Lazo, Pugovkin et Cimenti au camp 2

Dans leur projet de descendre à ski le Nanga Parbat, Lazo, Pugovkin et Cimenti ont atteint le camp 2 au terme d’un effort très significatif. Un rocher a failli emporter la jambe gauche de l’Italien. Mais plus de peur que de mal « je vérifie que je n’ai rien de cassé et je continue » raconte-t-il. Dans plusieurs passages difficiles où Cimenti est passé devant avec difficulté : « je découvrirai ensuite que les deux Russes ont tout grimpé en artificiel en tirant sur leur jumar ! ».

Le camp de base du Nanga s’agite !

Stefi Troguet est arrivée au camp de base du Nanga Parbat. Elle a déjà poussé un peu plus haut que le Camp 1, jusqu’à 5.300m ! L’Andorrane devrait prochainement être rejointe par Sergi Mingote. Ce dernier, qui cible les deux Gasherbrum sans oxygène, pourrait effectivement commencer sa saison par une « petite » ascension du Nanga Parbat. C’est la présence d’Ali Sadpara au Nanga qui aurait décidé l’Espagnol à modifier quelque peu ses plans.

Nims Dai toujours en stand-by

Le Népalais ex-membre des forces spéciales britanniques est toujours en attente de financements pour continuer son projet. Il cherche à gravir tous les sommets de plus de 8.000m avant la fin de l’automne. Malgré le retard pris, il pense être toujours en mesure de tenir les délais. A aujourd’hui, il a déjà atteint 6 sommets (en seulement 1 mois).

Illustration  © DR

Expéditions Eté 2019 : Mike Horn n’a plus de batterie !
4.7 (93.33%) 9 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here