K2 : Lina Quesada abandonne car le camp de base pliait boutique

L’Espagnole Lina Quesada avait créé la surprise en annonçant il y a quelques jours une tentative de sommet pour le 27 juillet. On n’avait pas eu de nouvelles de sa tentative d’ascension du K2 depuis plusieurs semaines . Entre temps, plusieurs expéditions avaient abandonné et été rentrées chez elle. Lina n’était pas de ceux-là. Elle avait patienté et avait vécu l’arrivée de Nims Dai au camp de base et ce regain d’énergie. Quelques heures plus tard, la voie vers le sommet était praticable et plusieurs alpinistes parvenaient à s’engouffrer dedans !

Les porteurs voulaient juste rentrer chez eux…

C’est ainsi que le 23 juillet dernier, elle a quitté le camp de base pour rejoindre le camp 1, avec quelques coéquipiers et Mohammed, un porteur pakistanais. Lors d’échange radios avec l’officier de liaison, le groupe apprend que le camp de base est en train d’être démonté. « Face à une telle situation d’abandon et de non-respect du programme et du contrat nous avons été obligés de descendre » explique-t-elle sur sa page Facebook.  « Je suis accablée de voir que j’aurais pu faire le sommet » continue-t-elle. « Je ne pouvais pas continuer seule, c’était trop pour moi ». Elle a donc fait demi-tour pour quitter cette aventure.

Si elle compte ne pas en rester là : « c’est à dénoncer, et nous le ferons ! », elle garde un excellent souvenir de cette expédition. « le K2 ne m’a pas déçue. Une montagne impressionnante, dangereuse et belle à la fois » ! Le 17 juillet, elle était parvenue au Bottleneck, à près de 8.300 mètres d’altitude, avant de faire demi-tour (comme tout le monde !). A cette époque, on pensait bien que le K2 ne verrait personne à son sommet cette année ! Après le passage de Nims, sa deuxième tentative de sommet aurait pu être la bonne ! Mais elle a dû abandonner. Pas parce qu’elle était épuisée ou malade, pas parce que les avalanches étaient trop menaçantes. Juste pour une question de logistique d’expédition. Comme toujours, la réussite d’une telle aventure tient à de nombreux facteurs.

Illustration  © Facebook Lina Quesada

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here