Nims Dai ira au K2 en hiver sans oxygène, mais quand ?

Dans une interview donnée à Explorersweb, le grimpeur népalais s’est confié sur ses projets futurs. Actuellement, il est au milieu d’une aventure incroyable : gravir les 14 sommets de plus de 8.000 mètres en quelques mois seulement. Depuis avril dernier, il a déjà atteint la cime de 11 d’entre eux. Il est donc en bonne voie de finaliser un tel défi. On aurait pu penser qu’après çà il pouvait prendre sa retraite ! C’est mal connaître cet homme, ancien membre des forces spéciales britanniques au mental d’acier.

Le K2 en hiver sans oxygène !

« Je grimperai le K2 en hiver, c’est l’un des derniers grands challenges. Il y a une équipe qui s’y essaie cet hiver, je vais voir ce qu’ils font. Et je le ferai sans oxygène ». Nims explique que l’utilisation des bouteilles dans son projet actuel est indispensable. « La seule raison qui me fait utiliser de l’oxygène est l’échelle de mon projet. (…) je dois avoir en tête l’ensemble du projet : la météo, les conditions de la montagne. Je dois redescendre pour pouvoir gravir la montagne suivante (…) il faut avoir cette humilité si on veut pouvoir rentrer à la maison ». Mais sur une ascension isolée, il n’en voit pas le besoin.

A ceux qui veulent lui expliquer que ses méthodes sont contre l’esprit de l’alpinisme, il répond : « qui décide ce qu’est l’esprit de l’alpinisme ? ». Il explique aussi avoir mené 4 sauvetages en haute altitude pendant les premiers mois de son projet : « est-ce que ça ne va pas dans l’esprit de l’alpinisme ? ».

Il lui reste trois montagnes à gravir en quelques semaines. Il compte bien réussir : « je sais que je vais y arriver ! (…) et comment pourrais-je raconter mon histoire si je ne reviens pas ? ».

Dans l’interview ci-dessous pour la chaîne anglaise Skynews, il confirme qu’il n’ira pas au K2 en hiver cet hiver, peut-être le suivant…

Lire aussi : Plus rien d’arrête Nims Dai, son projet trouve enfin un sponsor

Illustration  © Nims Dai

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here