Piégés à 5.900 mètres sur le Koyo Zom, ils sont finalement secourus !

Une expédition britannique composée de 5 grimpeurs souhaitait réaliser l’ascension du Koyo Zom. Cette montagne, point culminant de la chaîne de l’Hindu Raj, atteint les 6.872 mètres. Gravie pour la première fois à la fin des années 1960, elle n’est que rarement la cible des alpinistes. D’après nos informations, c’est à la descente du sommet que l’histoire s’est compliquée pour l’un des alpinistes, Alastair Swinton. Il a chuté sur près de 30 mètres dans une crevasse, se blessant sérieusement à la tête. Un autre grimpeur qui avait assisté à la scène, Tom Livingstone, a réussi à extraire son compagnon de la crevasse et à appeler les secours. Les autres membres de l’expédition avaient en réalité pu continuer leur descente.

Un secours à 5.900 mètres d’altitude !

Les hélicoptères de l’armée pakistanaise se sont immédiatement rendus sur place. Mais une incompréhension avec l’agence qui organise l’ascension et qui a appelé les secours a largement retardé l’intervention. Comprenant qu’il était question de récupérer des blessés au camp de base, à environ 3.500 mètres, les forces armées sont arrivées avec des hélicoptères incapables de grimper jusqu’à la réelle altitude de l’intervention, environ 5.900 mètres. L’erreur comprise, ce n’est que plusieurs heures plus tard que les Ecureuils rompus aux secours en haute altitude sont arrivés au pied du Koyo Zom.

Lire aussi : Tous les hélicoptères ne montent pas si haut…

alastair swinton
Alastair Swinton, après le sauvetage.

Ce matin, les hélicoptères ont enfin pu arriver à hauteurs des alpinistes pris au piège. Plusieurs heures durant, les pilotes ont essayé de se poser mais le vent violent rendait l’opération très hasardeuse. Ils ont finalement réussi à atteindre une zone toute proche pour évacuer tour à tour les deux Britanniques. Le sauvetage a duré près de 6 heures. L’état de santé des deux grimpeurs est jugé stable.

Illustration © Pak Army

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here