montagne altitude default

Expéditions : Denis Urubko vise les 7.000 mètres sur le Broadpeak !

Alors que Denis Urubko est en passe d’atteindre les 7.000 mètres sur le Broadpeak, l’équipe du K2 se repose avant d’attaquer l’itinéraire vers le Camp de Base Avancé. Les Polonais et leurs dizaines de porteurs se rapprochent du camp de base et des nouvelles rassurantes de Moro et Lunger après leur évacuation.

Cap sur les 7.000 mètres au Broadpeak !

Denis Urubko a fait un petit aller-retour au camp de base du K2 durant la journée d’hier « pour m’entrainer » explique-t-il. Aujourd’hui, il devrait tenter de remonter vers le Camp 2 avant de poursuivre ce vendredi à destination des 7.000 mètres. Vendredi soir, retour prévu au camp de base. En effet, dès la fin de journée demain, une accélération du vent et quelques chutes de neige devraient rendre la montagne plus difficilement praticable.

Caravane en mouvement vers le camp de base du Batura

« Une caravane d’une centaine de personnes est partie de la Vallée de Hunza. Les grimpeurs et porteurs marcheront 3 à 4 jours pour atteindre notre destination. Le camp de base sera installé à 4.200 mètres d’altitude. Une fois le camp établi, l’action pourra débuter sur la montagne. ». Les Polonais comptent avoir plié bagage avant mi-mars sur ce presque 8.000 jamais gravi en hiver, répétition générale pour une hypothétique aventure au K2 l’an prochain.

Il se murmure que plusieurs membres de l’expédition polonaise pourraient ensuite rejoindre un autre groupe qui tente d’ouvrir une nouvelle voie sur le Pic Mitre, 6.025 mètres.

-27°C au camp de base du K2

John Snorri l’a confirmé, l’équipe internationale qui vise le K2 en hiver est bien arrivée à destination, au camp de base. Température lors de l’installation du camp en milieu de journée : -27°C. Aujourd’hui est un jour de repos pour l’équipe avant de s’aventurer vers le Camp de Base Avancé dès demain. « Vendredi, nous commencerons notre première rotation, vers le Camp de base avancé, à travers le glacier. Il nous faut établir un itinéraire sûr » explique l’Islandais, membre de l’expédition. Ce dernier a déjà gravi le K2, mais c’était en plein été !

Des nouvelles de Simone Moro et Tamara Lunger

Evacués en début de semaine du massif des Gasherbrum après une délicate chute en crevasse, les deux Italiens sont sains et saufs. Dans une interview à Rock&Ice, Simone Moro le confirme : « Nos blessures sont mineures mais elles nous empêchent de grimper. Je vais vite m’en remettre mais Tamara aura besoin de deux mois avant de grimper à nouveau ».

Enfin, les top-models qui doivent défiler dans quelques jours au pied de l’Everest ont passé Namche Bazar et continue leur avancée…

Illustration © DR

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *