txikon camp 3

Népal : le Basque Txikon en route vers le Camp 3 et peut-être le sommet !

Alors qu’Alex Txikon a une chance de continuer vers le sommet après le Camp 3 si le vent se calme, la tempête est là au Broadpeak et les hommes sont de retour à la base. Au K2, installation du camp de base avancé !

Ama Dablam, une fenêtre pour le sommet !

Il n’est pas là pour traîner, il a un Everest à aller gravir dans quelques jours ! Alors le Basque Alex Txikon ne relâche pas son effort. Arrivé il y a quelques jours seulement au camp de base de l’Ama Dablam (Népal), il a tout de suite commencé à grimper (ou presque). La nuit dernière, il était au camp 2 à 6.050 mètres avec 5 de ses comparses. D’autres membres de l’équipe sont encore au Camp 1.

Aujourd’hui, cap sur le Camp 3 « malgré un vent fort ». Dans la foulée, si la météo se calme, il pourrait tenter de filer vers le sommet. « Si le vent faiblit et que les conditions le permettent, nous pourrions essayer de pousser vers le sommet ! Mais pour l’instant, trop de vent » expliquait-il ce matin au départ du Camp 3. Les prévisions météo confirment la situation : beaucoup de vent dans la journée. Mais une accalmie est prévue pour cette nuit et demain samedi. Une fenêtre courte mais largement suffisante pour filer au sommet. Si Alex Txikon rate cette opportunité, ça pourrait mettre en péril la suite de ses projets. Dès dimanche et au moins jusqu’à début février, le vent redouble nettoyant le ciel du moindre nuage mais rendant la progression plus périlleuse. Des vents à plus de 130 km/h sont attendus pour lundi.

MISE A JOUR 24/01 – 15h : Txikon s’est arrêté au Camp 3. Trop de vent pour continuer aujourd’hui. Peut-être demain matin ! Le sommet n’est plus si loin…

Denis et Don à 6.800 mètres sur le Broadpeak

Don Bowie et Denis Urubko sont arrivés aux alentours des 6800 mètres, près de 400 mètres au-dessus du Camp 2. « Les conditions sont très mauvaises, la paroi est comme un miroir » indique Urubko. Ils sont redescendus au Camp de base car les conditions se détériorent pour plusieurs jours. « mauvais temps pour 4 jours » écrit-il.

Au K2 : camp de base avancé

En quelques 4 heures, John Snorri et quelques compagnons ont bien progressé vers le camp de base avancé du K2. Ce camp, situé au pied de la paroi, sera le vrai point de départ des tentatives vers le sommet. Le camp de base, plus confortable, est situé plus bas sur la rive du glacier Godwin Austen. Voir capture du tracker ci-dessous (ou suivre le tracker en direct par ici !). Le camp de base avancé est situé aux alentours de 5.200 mètres au pied de l’Eperon des Abruzzes, la voie d’ascension choisie par Mingma G, le chef de l’expédition.

Illustration © A.Txikon

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *