disparus nanda devi

Expéditions été 2019 : 8 disparus en route pour la Nanda Devi !

MISE A JOUR 03/06/19 – 16h30 : les pilotes de l’armée indienne qui avaient été mobilisés pour rechercher les alpinistes disparus ont repéré 5 corps avant d’arrêter les recherches pour aujourd’hui. Elles devraient reprendre dès demain si les averses de neige cessent, pour tenter de trouver la trace des 3 derniers grimpeurs. Les autorités réfléchissent aux modalités de récupération des corps, une affaire complexe dans une région si reculée et difficile d’accès.

MISE A JOUR 04/06/19 – 8h30 : images aériennes de la zone de recherche…

MISE A JOUR 05/06/19 à 8h : l’hélicoptère qui tentait ce mercredi de récupérer les corps des 5 alpinistes repérés quelques jours plus tôt a échoué dans sa mission. Les conditions météorologiques ainsi que l’altitude donnaient peu de chance de réussite à cette mission. Impossible de se poser dans de telles conditions.

En parallèle de l’expédition polonaise qui cible la Nanda Devi Est (Inde), un autre groupe s’était mis en route quelques jours plus tôt. Huit Britanniques, deux Américains, un Australien et un Indien. Quatre Anglais avaient été secourus le 19 mai et le reste du groupe avait continué son ascension, malgré une météo compliquée. Le secours avait été réalisé à l’un des camps de base de la Nanda Devi. Le groupe était guidé par l’Ecossais Martin Moran, fin connaisseur des montagnes du nord de l’Inde.

Une avalanche sur leur sommet d’acclimatation

C’est en essayant de gravir un sommet sans nom, Peak 6.447m, qu’ils auraient disparu. Cette première ascension faisait partie de l’acclimatation du groupe. Ne revenant pas à la date prévue, les hommes qui attendaient au camp de base ont donné l’alerte. Une première reconnaissance aérienne a permis de repérer des tentes mais aucune présence humaine aux abords. Les autorités indiennes affirment que les chances de retrouver les grimpeurs vivants sont très limitées.

La famille de Martin Moran a expliqué : « il y a des traces évidentes d’une avalanche très importante qui s’est récemment produite sur la montagne, et elle semble très proche de l’itinéraire choisi par le groupe. ». Les recherches devraient reprendre sous peu, si le temps le permet.

Après une saison printanière très meurtrière en Himalaya, il semble fort que le massif de la Nanda Devi ne soit pas en reste. Cette région est traditionnellement peu fréquentée des alpinistes. Une partie du massif est d’ailleurs interdit d’accès. L’histoire de la Nanda a été ponctuée par de nombreux accidents ; depuis les années 1950.

Lire aussi : Eric Shipton, la Nanda Devi, 1934   

Illustration  © Michael Scalet

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *