jornet everest

Kilian Jornet à l’Everest : un média espagnol rouvre l’enquête sur la controverse

Le média espagnol Escalando s’est intéressé ce mois-ci à la fameuse controverse de Kilian Jornet à l’Everest. En 2017, l’ultra-runner catalan avait affirmé avoir atteint le sommet de l’Everest par deux fois, en des temps très rapides. Faute de preuves suffisantes selon un journaliste nord-américain qui s’est intéressé à l’affaire en détails, Kilian Jornet pourrait bien ne jamais être arrivé au sommet.

Escalando a voulu reprendre le dossier en écoutant toutes les parties. Dans une interview avec le journaliste en question, Dan Howitt, Escalando met carte sur table. Ce dernier balaie rapidement les accusations de haine ou de jalousie qui guideraient son action et revient sur les faits. Il évoque les témoignages des autres grimpeurs sur la montagne ces jours-là, qui ne coïncident pas avec ceux de Jornet. Il parle aussi de certaines incohérences dans les données GPS fournies par le Catalan. Le magazine espagnol le pousse dans ses retranchements en se faisant l’ « avocat du diable » mais Howitt garde son sang-froid et répond sur ses arguments.

Analyse indépendante du média espagnol

Plus intéressant, car le point de vue de Dan Howitt n’est pas nouveau, Escalando a cherché à analyser le sujet de façon « indépendante » (en espagnol). Ils ont analysé plusieurs données disponibles et certaines ont été transmises directement par Kilian Jornet. Elles montrent bien les « incongruités » que dénonçait Howitt. En creusant sur la question des témoignages, il y a également pas mal d’incohérences. Tant dans ce que disent les uns et les autres, que dans ce que rapporte l’Himalayan Database, supposée juge de paix en matière de fréquentation des sommets.

Escalando n’est pas tendre avec le rapport émis par cette organisation sur le sujet : « le rapport apporte plus d’ombre que de lumière ». Organisation qui, pour couper court, se défend de valider les réalisations de sommets, elle enregistre ce qu’on lui dit. Le média ibérique conclut que face à toutes ces imprécisions et inexactitudes, on ne peut que douter. Ils mettent même en question la possible bonne foi du fournisseur de montre GPS, également un des principaux sponsors de Jornet et à ce titre, bénéficiaire de la réussite potentielle de ce dernier sur l’Everest.

Pour finir, Escalando est allé interviewer Kilian Jornet (en espagnol) pour le confronter aux propos d’Howitt mais surtout à son analyse « indépendante ».

Les réponses de Jornet

Les réponses point à point de Jornet ne sont pas très nouvelles, ce qui est plus intéressant est peut-être la conclusion apportée par le magazine et la réponse de Jornet. « Certaines des déclarations d’Howitt peuvent être réfutées et n’ont pas d’importance majeure, comme le calendrier d’enregistrement de la vidéo du sommet ou quelques incongruités mineures. Mais les témoins qui prétendent ne pas vous avoir vus ou les informations fournies par les métadonnées n’auront jamais de réponse. Et il sera impossible de mettre fin aux rumeurs à 100%. Étant donné que cette situation est générée par votre «erreur» de ne pas prouver correctement ces deux ascensions, ne serait-il pas juste de demander que ces sommets soient classés comme non prouvés et d’envisager sérieusement de répéter les deux sommets cette fois bien documentés ? ». Jornet décline la proposition. « Je sais ce que j’ai fait et j’ai fourni toutes les preuves que j’avais, chaque personne est libre de penser ce qu’elle veut ».

La grande popularité de Jornet est son principal atout, ses réalisations passées (et non contestées) également. L’opinion publique a clairement tranché en sa faveur. En revanche, les spécialistes qui se penchent sur les preuves fournies et les données avancées par l’athlète catalan n’arriveront probablement pas à dissiper complètement leurs doutes.

Lire aussi : Janvier 1959 au Cerro Torre, le mensonge de Cesare Maestri débute !

Illustration Carte présentée sur le site officiel de la montre GPS © Suunto

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *