txikon camp de base

Everest en hiver : sains et saufs au camp de base !

La bonne nouvelle arrive à l’instant du Népal. Alex Txikon et son équipe son de retour au camp de base ! Sains et saufs ! Le vent violent avait remplacé les chutes de neige abondantes. L’itinéraire entre le Camp 2 et le Camp de base était très risqué. La neige récemment tombée recouvrait de nombreuses crevasses du glacier du Khumbu (la « Cascade de glace ». Quant à la paroi du Nuptse, elle était couverte d’une couche instable, prête à dévaler la pente à tout moment. L’itinéraire de l’équipe de Txikon passait au pied de cette paroi, à la merci des avalanches .

Ainsi s’achève la troisième expédition hivernale à l’Everest d’Alex Txikon. Les sherpas népalais qui tentaient une ascension éclair en quelques jours ont également mis fin à leur tentative. La proximité de la fin de l’hiver et les conditions actuelles les ont encouragé à mettre fin à cette aventure express !

Jost Kobusch : son intuition lui dit d’arrêter !

De son côté, Jost Kobusch, le solitaire de l’arête ouest de l’Everest, est également de retour au Camp de base. Dans son dernier « push », il a bien dépassé les 7.200 mètres, atteignant selon lui les 7.360 mètres. « J’aurais même pu continuer, la météo semblait tenir le coup, mais mon intuition m’a dit : Stop ! ». Lors de la descente, un problème avec la batterie de son GPS l’a contraint à dormir au milieu du glacier, faute de retrouver son Camp 1. « Je n’avais honnêtement aucune idée d’où j’étais » précise-t-il.

Illustration © Alex Txikon  

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *