Stefi annule

Stefi annule son expédition à 8.000 mais raconte celle de l’an dernier !

L’Andorrane Stefi Troguet annule son expédition estivale à 8.000 mètres. Il y a un an, elle mettait les pieds sur son premiers 8.000. Et pas n’importe lequel, le Nanga Parbat, au Pakistan. Surnommé la « montagne tueuse », le Nanga est loin d’être le plus accessible des 8.000 mais c’est celui qu’elle avait choisi. Loin des expéditions commerciales, loin de la foule de certains sommets népalais. Quelques semaines plus tard, elle était au sommet du Manaslu, son second 8.000.

Ce devait être son troisième 8.000 !

En fin de semaine dernière, la grimpeuse pyrénéenne aurait dû s’envoler pour le Pakistan. Sa cible ? Le massif des Gasherbrum. La pandémie de covid-19 a eu raison de son projet. « Pour l’heure, il faut attendre que la situation sanitaire s’améliore et rester motivée jusqu’aux prochains projets ! » explique-t-elle.

En attendant, elle partage un film de 35 minutes sur son premier 8.000. Baptisé « Nanga Parbat, le premier pas », ce documentaire suit son ascension. Elle le commente en catalan et le sous-titrage est en anglais. Mais pour ceux d’entre vous qui ne parlent ni l’un, ni l’autre, vous trouverez ci-après quelques moments clés de la vidéo pour vous repérer.

Du départ au sommet en 35 minutes !

  • 2:38 – Le départ d’Europe, l’arrivée au Pakistan.
  • 6:05 – Arrivée au camp de base, un camp atypique pour un 8.000 car situé bien en-dessous des 5.000 mètres.
  • 8:10 – Début de l’acclimatation avec Ali Sadpara
  • 10:07 – Mauvais temps ! Le Nanga montre qu’il peut être dangereux, les avalanches sont nombreuses et plusieurs membres de l’équipe sont blessés. Impossible de s’acclimater suffisamment, en dormant à 7.000 mètres par exemple.
  • 15:36 – Départ pour le sommet, même si l’acclimatation de Stefi n’est pas parfaite.
  • 16:10 – Dans le mur Kinshofer, un des passages les plus techniques, où les anciennes cordes fixes pendent par dizaines.
  • 20:05 – Summit Day, le jour du sommet ! Réveil de nuit pour le grand départ. Les sherpas sous oxygène file, Stefi avance péniblement, s’endormant régulièrement…
  • 23:54 – Le soleil approche… Elle a été rejointe par plusieurs alpinistes qui, comme elle, grimpent sans oxygène. Le rythme est tout de suite plus adapté.
  • 29:00 – L’arrivée au sommet. Très longtemps après l’heure qu’ils s’étaient fixés, c’est la victoire.
  • 31:40 – Panorama du sommet

Si la video n’est pas visible dans l’article, elle est accessible ici !

Le film ne montre pas la descente. Notamment jusqu’au Camp 4 à la suite du sommet, dans la nuit tombante. Mais tout s’est bien passé !      

 Illustration © E.Troguet

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *