avalanche hôtel

Niko Tackian : Ambiance pesante à l’Avalanche Hôtel

Paru en Poche il y a quelques semaines, le thriller de Niko Tackian avait fait parler de lui lors de sa sortie initiale en janvier 2019. Dans Avalanche Hôtel, l’auteur, déjà primé au festival de polar de Cognac, pose ses valises en Suisse. Sur les bords du Lac Léman.

Un ancien palace dans les Alpes suisses

C’est là, sur les hauteurs, qu’il construit un mystérieux hôtel abandonné. Un palace qui connut son heure de gloire quelques décennies plus tôt mais qui allait désormais être au centre d’une enquête de police menée par Joshua Auberson. Ce dernier est sauvé in-extremis d’une avalanche qui l’a laissé inconscient plusieurs jours. Avant de se réveiller, il était agent de sécurité dans cet hôtel. On l‘alerte alors de la disparition d’une jeune cliente. Mais cette disparition n’est pas qu’un rêve, Auberson s’intéressait déjà au sujet bien avant l’avalanche. Sauf que ces quelques jours de coma et le choc subi ont eu raison de sa mémoire, qui ne revient que par bribes. C’est donc à l’aveugle mais accompagné de sa coéquipière Sybille que Joshua reprend son enquête. Le policier va être confronté très personnellement au sujet et ne sortira pas indemne de cette histoire.

Lire aussi : Cet hôtel perdu au milieu des glaciers a plus de 100 ans !

Ambiance pesante et décor hostile

Pour écrire ce roman, Niko Tackian s’est intéressé au fonctionnement du cerveau humain et de la mémoire. Et celle de Joshua Auberson va lui jouer bien des tours, tantôt effrayants, tantôt salvateurs. Et si vous retrouvez en tournant les pages l’ambiance pesante des couloirs de l’hôtel de Shining (le film de Kubrick), c’est normal. Les références y sont nombreuses. Le souvenir du film a manifestement accompagné l’auteur pendant son écriture.

Si l’ensemble manque un peu de suspens, l’écriture fluide de Tackian nous entraîne dans l’histoire. Et les personnages, volontairement stéréotypés, se laissent suivre sans difficulté. Un des intérêts réside dans l’état de Joshua, le policier, qui se réveille de son coma. Son état est instable, son regard embrumé. Lui-même ne se fait plus vraiment confiance. On ne sait pas trop s’il va tenir jusqu’au bout de son enquête. Le décor inhospitalier au possible ajoute à cette ambiance. Le lecteur plonge dans cet état bizarre… Un polar agréable à lire, idéal dans la valise des vacances !

Avalanche Hôtel a reçu le Prix La Ligue de l’imaginaire – Cultura ainsi que le Prix des lecteurs du festival thrillers à Gujan Mestras. Il fait partie de la Sélection 2020 pour le Prix des lecteurs du Livre de Poche.

Avalanche Hôtel, de Niko Tackian, Le Livre de Poche, 7,7 € (en poche) | Commander ici !

 Illustration © Le Livre de Poche

Adélie F.

Libraire, Adélie partage avec vous sa passion pour les livres. La littérature de montagne est un vaste domaine qu'elle essaie de vous faire partager. Entre les montagnards et autres alpinistes qui s'essaient à l'écriture et les grands écrivains qui s'essaient à la montagne, les lectures ne manquent pas ! Elle chronique également des films, expos... Pour la contacter directement : adelie@altitude.news !

Voir tous les articles de Adélie F. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *