randonnées mont-blanc

Randonnées itinérantes aux portes du massif des Fiz !

Avec la réouverture des refuges, il redevient possible de marcher plusieurs jours en montagne sans porter sa tente sur le dos. Il ne reste plus qu’à trouver des idées d’itinéraires. Dans le guide des Plus belles randonnées en Pays du Mont Blanc, paru le 3 juin 2020, Jean-Marc Lamory nous donne quelques idées en la matière. Dans cet ouvrage édité chez Glénat, l’auteur propose 35 randonnées autour de Megève, les Contamines Montjoie, Sallanches… mais il suggère également des randonnées itinérantes. Neuf parcours qui combinent pour la plupart des randonnées à la journée détaillées dans le même guide.

Si chaque itinéraire a ses propres attraits, attardons-nous sur celui que l’auteur baptise « Le Tour des Fiz ». Réalisable en 3 jours avec 2 nuits en refuge, le sentier fait une boucle au départ de Plaine Joux. Et permet d’admirer ces fameux « Fiz » : la Pointe de Sales, la Pointe de Chardonnière, la Tête à l’âne ou encore la Pointe de la mitraille…  La randonnée passe aussi par le Refuge Alfred Wills sans s’y arrêter. Pourtant ce nom vaut le détour.

Qui était Alfred Wills ?

Magistrat britannique durant la seconde moitié du XIXème siècle, il avait un goût prononcé pour les montagnes. Il fut président de l’Alpine Club et réalisa plusieurs ascensions dans les Alpes. Notamment le Wetterhorn dans les Alpes bernoises. Il croit alors, à tort, en avoir réalisé la première ascension. La nouvelle se répand en Angleterre et bien qu’en partie fausse, elle contribue alors à populariser l’alpinisme. Wills venait alors régulièrement à Sixt (Haute-Savoie) où il se fit construire un chalet d’alpage. Le refuge, construit en 1981, porte son nom, en hommage à la carrière de l’alpiniste. Dans sa vie de juge, Alfred Wills fut connu pour avoir condamné Oscar Wilde pour délit d’homosexualité. Dans son verdict, il souligna son dégoût pour l’homosexualité et le fait que la peine – 2 ans de travaux forcés – était loin d’être suffisante. Une déclaration à remettre dans le contexte de l’époque.
Lire son livre Wanderings among the High Alps (en anglais) !

Le Lac d’Anterne

Sur cet itinéraire autour des Fiz, le randonneur croisera notamment le Lac d’Anterne. Situé à un peu plus de 2.060 mètres d’altitude, il abrite des truites et des ombles chevaliers. Voici quelques images récentes du lac et des environs…

Lire aussi : Les lacs d’altitude, records français !

Pour en savoir plus sur ce Tour des Fiz et de nombreuses autres randonnées dans la région :

Les plus belles randonnées, Pays du Mont-Blanc, Jean-Marc Lamory, Glénat, 15 € | Commander en ligne

 Illustration © Glénat

Adélie F.

Libraire, Adélie partage avec vous sa passion pour les livres. La littérature de montagne est un vaste domaine qu'elle essaie de vous faire partager. Entre les montagnards et autres alpinistes qui s'essaient à l'écriture et les grands écrivains qui s'essaient à la montagne, les lectures ne manquent pas ! Elle chronique également des films, expos... Pour la contacter directement : adelie@altitude.news !

Voir tous les articles de Adélie F. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *